Les citations et pensées sur la religion

Les 73 citations et proverbes religion :

C'est souvent par les pratiques religieuses que la foi s'acquiert.
Citation de Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

La religion qui veut être tolérante fait faillite. Religion ne va pas plus sans fanatisme qu'amour sans jalousie.
Citation de Charles Régismanset ; Les contradictions (1906)

La religion, qui nous fait un devoir de l'amour du prochain, n'exige pas toutefois que nous le sachions mieux aimer que nous ne savons nous aimer nous-mêmes.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les pensées et maximes diverses (1888)

L'esprit religieux donne un maître à celui qui n'en a pas ; il affermit sa morale, il contrebalance ses passions, il met un prix à ses vertus.
Citation de Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

La religion pénètre où les lois ne vont pas ; elle juge la pensée, et éternise le bien comme le mal.
Citation de Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

Les bons livres des philosophes ont adouci les mœurs féroces des chrétiens, et éteint les guerres de religion. Ainsi les philosophes ont servi le christianisme qui les persécute.
Citation de Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

Dans la vie il n'est que deux choses vraies : la religion avec l'intelligence, l'amour avec la jeunesse, c'est-à-dire l'avenir et le présent : le reste n'en vaut pas la peine.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Mémoires d'outre-tombe (1848)

La terre serait un paradis si la religion chrétienne y était observée.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Les études de la nature (1784)

La nature nous porte à aimer nos semblables, la religion nous en fait un devoir.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La religion ne devrait être, pour les pauvres, que de la gaieté.
Citation de Jules Renard ; Journal du 19 juin 1900.

La vie m'effraie plus que la mort, parce que la première crée et multiplie les responsabilités, et que la seconde libère, dispense et licencie. Mon credo a fondu ; mais je crois au Bien, à l'ordre moral, et au salut ; la religion pour moi, c'est vivre et mourir en Dieu, en tout abandon à la volonté sainte, qui est au fond de la Nature et du Destin.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 octobre 1873.

J'aime les gens tranchants et énergumènes, on ne fait rien de grand sans le fanatisme. Le fanatisme est la religion, et les philosophes du XVIIIe siècle, en criant après l'un, renversaient l'autre. Le fanatisme est la foi, la foi même, la foi ardente, celle qui fait des œuvres et agit. La religion est une conception variable, une affaire d'invention humaine, une idée enfin ; l'autre un sentiment.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 31 mars 1853.

L'âme religieuse en sait plus sur la vie pratique que tous les philosophes.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 janvier 1853.

La religion n'a d'autre chose à craindre que de n'être pas assez approfondie.
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

La religion est la chaîne d'or qui unit la terre et les cieux.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

La religion est l'hôpital des âmes que le monde a blessées.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Le fanatisme, en revêtant la religion d'attributs terribles, en a fait plutôt un objet d'effroi qu'un objet d’amour ; et quoique la véritable foi religieuse soit un élan instinctif vers l'infini, notre imagination, ne pouvant se contenter d'une croyance intime, a voulu la consacrer par des signes extérieurs, proposés à l'adoration des hommes. Bien que la philosophie moderne ait battu en brèche la doctrine qui fait reposer la moralité sur des traditions merveilleuses particulières à chaque peuple, elle est encore soutenue par quelques esprits distingués.
Citation de Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

La religion ne devrait être, et n'est en effet, qu'un grand sentiment, une grande inspiration tellement au-dessus de nous que nous devons nous y abandonner sans chercher à nous en rendre compte. Les théologiens qui cherchent à la démontrer par des faits, des idées, des images positives, la dépouillent à l'instant de la plus noble partie de son pouvoir, parce qu'ils forcent à la raisonner au lieu de la sentir, et qu'ils la soumettent par là au jugement des hommes, qui ne leur permet pas de croire ce qu'ils ne peuvent comprendre.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

La persécution accrédite la plus fausse religion, tandis qu'elle réduit au silence la vérité la plus claire ; c'est que la religion promet au martyre une récompense immense, et la vérité ne promet qu'elle-même pour tout salaire.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

Le mot fanatisme, consacré d'abord à l'usage de la religion, exprime cet état d'un homme animé par sa religion d'une passion si violente, qu'il regarde avec horreur ceux qui n'adorent pas le même Dieu et de la même manière que lui. On conçoit qu'une telle passion peut conduire aux plus grandes folies comme aux plus grands crimes ; aussi le fanatisme fait-il à la fois des hommes ridicules à l'excès et des scélérats horribles.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

La religion est un aromate qui empêche la science de se corrompre.
Citation de Francis Bacon ; Les essais (1625)

La croyance ne peut être l'apanage d'une seule religion.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

La religion est la grande consolatrice des virginités.
Citation de Honoré de Balzac ; La vieille fille (1836)

En religion, comme en toute autre chose, c'est peu de convaincre l'esprit, il faut gagner le cœur : quand on a le cœur, on a tout l'homme.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Quelle heureuse puissance que celle de la religion ! La religion est tout à la fois un aliment substantiel pour la santé de l'âme, un remède efficace pour ses maladies, un baume adoucissant pour ses douleurs. Avec elle rien n'est dangereux, avec elle rien n'est irréparable.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)