Pierre-Claude-Victor Boiste

Biographie :

Pierre-Claude-Victor Boiste

Ancien avocat, poète et lexicographe français né à Paris en 1765, Pierre-Claude-Victor Boiste est mort à Ivry-sur-Seine le 24 avril 1824. Boiste est surtout connu pour son Dictionnaire de la langue française, qu'il publia en 1800 avec Bastien, son beau-père, et réédité à quinze reprises. Il est aussi l'auteur des œuvres suivantes : Le traité complet de versification française (1803), Le dictionnaire de géographie universelle (1806), et Le dictionnaire de belles-lettres (1821).

Les 87 citations de Pierre-Claude-Victor Boiste :

La satire aigrit plus qu'elle ne corrige.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La vénération est un tribut que les méchants même paient à la vertu.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Notre imagination est toujours plus riche ou plus pauvre que notre bourse.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le matérialisme dessèche le cœur, et flétrit l'imagination.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Il faut un peu de peines dans l'assaisonnement de la vie.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

On est doublement malheureux quand on l'est par sa propre faute.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Les personnes hargneuses sont comme des buissons épineux.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Faites dans votre petite sphère tout ce que vous pourrez de bien.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La clémence est la clef des cœurs.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La retraite est le port du sage.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Faute de trouver des vérités on débite des paradoxes.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'habitude est pour l'homme ce que l'écaillé est pour la tortue.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La clémence n'a jamais terni aucune gloire.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'égoïste ne peut échapper à loi du talion.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La plénitude de la vanité rend très comiques ceux qu'elle gonfle.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'estime est le lustre de la vertu.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Celui qui se rend insupportable aux autres le devient bientôt à lui-même.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'intrigant est comme l'araignée qui entoure sa proie de fils imperceptibles.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La faction la plus redoutable est celle des impatients.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La liberté illimitée n'est que licence.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Ceux qui s'idolâtrent sont rarement idolâtrés.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'espérance vit d'hypothèses.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le temps ronge l'acier et met le marbre en poudre.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Tâchez d'être toujours tel que vous devez être.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)