Les citations et maximes sur la religion (2)

Les citations et aphorismes sur religion :

La religion, c'est, pour certains, un niveau étale, médiocre et normal ; pour d'autres c'est une ascension ; et pour d'autres enfin, une chute. Où trouvez-vous que peuvent être les meilleurs ?
Citation de Pierre Reverdy ; En vrac (1929)

La vie du vrai chrétien est le meilleur argument contre les détracteurs de sa religion.
Citation de Joseph Sanial-Dubay ; Les pensées sur l'homme, le monde et les moeurs (1813)

Toute la religion est renfermée dans la résignation à la volonté divine, et l'amour du prochain.
Citation de Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)

La Religion propose ses vérités particulières. Elle y soumet la raison, sans lui laisser la liberté d'en percer les ombres mystérieuses. Si, par son orgueil, la raison y répugne, la Religion par le poids de son autorité la réduit sous le joug et la tient captive.
Citation de Louis Bourdaloue ; Les pensées et réflexions (1704)

Les hommes honnêtes, sans religion, me font frémir avec leur périlleuse vertu, comme les danseurs de corde avec leur équilibre.
Citation de François Gaston de Lévis ; Les maximes et pensées (1812)

Le glaive de la loi est souvent trop court pour atteindre le crime, mais rien n'échappe à celui de la religion.
Citation de François Gaston de Lévis ; Les maximes et pensées (1812)

La religion chrétienne, en paraissant n'avoir d'objet que la vie future, fait notre bonheur dans celle-ci, et elle est le meilleur garant que l'on puisse avoir des mœurs et de la probité.
Citation de Montesquieu ; Les pensées diverses (1717-1755)

L'Évangile est le plus beau présent que Dieu ait pu faire aux hommes.
Citation de Montesquieu ; Les pensées diverses (1717-1755)

Une superstition grossière abaisse l'esprit autant que la religion l'élève.
Citation de Montesquieu ; De l'esprit des lois (1748)

La religion rend modeste dans la prospérité, et donne la force de soutenir l'adversité.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion, qui place le repentir dans un cœur, confie au temps le soin de combler les sillons que les passions ont creusés.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion seule console l'âme qui a beaucoup souffert, et la préserve du désespoir.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion offre à l'homme le pardon comme un espoir, le repentir comme un moyen, la confiance comme une consolation, et la prière comme la plus douce émotion.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion tempère des penchants violents auxquels l'imagination nous livrerait sans défense.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion s'engourdit dans l'indifférence, elle croît ou renaît au milieu des larmes que le bonheur ou le malheur font répandre.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Le cœur porté à la sensibilité a besoin d'un frein que la religion seule peut lui offrir.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Si la religion n'arrête pas toujours, elle prépare une retraite.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion est toujours d'accord avec l'intérêt bien entendu de l'homme.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La religion seule lutte avec avantage contre les épreuves de la vie, et donne à l'homme la force d'accomplir ses devoirs.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Si l'on veut bien penser d'une religion, ce n'est point où elle domine qu'il faut la voir, mais là où elle est persécutée.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

Combien la religion est supérieure à la philosophie ! Celle-ci croit avoir tout fait quand elle engage ses disciples à supporter les maux ; celle-là fait bien mieux, elle change pour qui l'écoute en biens les maux eux-mêmes. La philosophie console des peines ; la religion en fait des plaisirs. Cette différence est l'effet des récompenses immenses que la religion promet dans un éternel avenir à ceux qui souffrent en son nom dans cette vie. La philosophie bien moins puissante n'ose rien promettre pour une autre vie ; à peine espère-t-elle quelque récompense pour la vertu dans celle-ci, et ce n'est qu'en hésitant qu'elle en parle.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

La religion est un flambeau, et le méchant fuit sa lumière ; qu'aurait-elle à lui montrer d'abord ? Sa propre laideur. Or, le méchant, quelque corrompu qu'il soit, redoute toujours de regarder au fond de lui-même : le remords est là !
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

La religion n'abat et n'amollit point le cœur, elle l'ennoblit et l'élève.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)

La religion nous apprend à obéir aux puissances, à respecter nos maîtres, à souffrir nos égaux, à être affable envers nos inférieurs, à aimer tous les hommes comme nous-mêmes.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)

L'espérance est utile à la religion quand elle se fonde sur l'éternité.
Citation de Jean-François Sénault ; Les pensées et anecdotes (1672)

La religion est la poésie du cœur ; elle a des enchantements utiles à nos mœurs ; elle nous donne et le bonheur et la vertu.
Citation de Joseph Joubert ; Les pensées et maximes (1838)

C'est un grand art que de faire le bien sans humilier personne ; la religion nous en apprend le secret.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Les études de la nature (1784)

La pompe du culte est à la religion comme une parure brillante est à la femme.
Citation de Michael Girardi ; Les réflexions et pensées diverses (1784)

Sans la religion, l'idée de la mort serait désespérante pour les heureux du monde, et le pauvre vivait sans consolations.
Citation de François Gaston de Lévis ; Les maximes et pensées (1812)

S'il pouvait exister un pays où la religion permit le vice, les athées y prêcheraient dans le désert.
Citation de François Gaston de Lévis ; Les maximes et pensées (1812)