La citation du jour

Sommaire :

La citation du jour Chaque jour de l'année découvrez une citation au hasard ainsi que la citation du jour sélectionnée par notre rédaction. Suivez l'actualité de notre site en consultant régulièrement notre rubrique consacrée aux dernières citations publiées extraits de livres, de lettres et de recueils de poésies.

Une citation extraite au hasard :

L'idée de Dieu est une lumière, une lumière qui guide, qui réjouit : la prière en est l'aliment.

Joseph Joubert - Les pensées et maximes (1838)

Les citations publiées les jours précédents :

S'enrichir vite, même au détriment de son prochain, voilà ce qui caractérise de nos jours, le comportement des hommes.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

Il est bon de lire Virgile et Cicéron, pour apprendre d'eux à orner son langage et son style.

Victor Cherbuliez - Le prince Vitale (1864)

Qui se domine peut seul guider sa vie et seul la concevoir.

Henri-Frédéric Amiel - Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Voulez-vous toujours être bien guidé ? Suivez toujours les indications de la nature.

Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre - Les harmonies de la nature (1814)

Si tout un chacun peut désirer la réparation d'une offense, seuls les esprits supérieurs la demande.

Giacomo Leopardi - Zibaldone di pensieri (1827)

Le paradoxe de certaines séductions est qu'elles vous rendent séduisant en vous mettant dans l'incapacité de séduire.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Le mérite que nous montrons dans un emploi nous y fait moins apprécier que l'incapacité de notre successeur.

John Petit-Senn - Les bluettes et boutades (1846)

L'avarice et l'ambition sont plus mécontentes de ce qu'elles n'ont pas qu'elles ne sont satisfaites de ce qu'elles possèdent.

Fénelon - Les pensées recueillies (1720)

On est bien vengé quand on a le pouvoir de pardonner.

Stanislas Leszczynski - Le philosophe bienfaisant (1764)

Les seules vengeances justifiables sont les vengeances immédiates, les plats que l'on mange très chauds, et qui ont le mérite de calmer une douleur aiguë. Cela apaise comme de rendre un coup de poing.

Jean Dutourd - Le fond et la forme (1965)

La politesse est une espèce de fausse monnaie que l'éducation a introduite dans la société, et à laquelle on a aisément donné de la valeur, en convenant de la prendre pour argent comptant.

Chauvot de Beauchêne - Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Il faut être poli pour plaire dans la société, mais il faut s'y plaire pour être poli.

Nicolas Charles Joseph Trublet - Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La beauté qui parle aux yeux n'est que le prestige d'un moment.

George Sand - Le beau Laurence (1870)

Seuls les imbéciles s'imaginent qu'un génie est nécessairement un fou.

Paul Morand - Monplaisir... en histoire (1969)

On fait l'idiot pour plaire aux idiots, ensuite on devient idiot sans s'en apercevoir.

Henry de Montherlant - La guerre civile (1965)

La paresse ne redoute aucune besogne, une exceptée, celle qui serait urgente et utile.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 23 avril 1879.

Une œuvre qui est écrite dans l'intention d'un public quelconque sera toujours une œuvre manquée.

Paul Claudel - Accompagnements (1949)

Les lieux communs de la controverse sont passés de mode, ils ont fait place aux lieux communs de la politique.

Napoléon Bonaparte - Les maximes et pensées (1769-1821)

Rien n'est jamais acquis une fois pour toutes avec les êtres, ni en amour, ni en amitié.

François Mauriac - La Pharisienne (1941)

Là où les emplois sont mal distribués, chacun est mécontent du sien. L'éclat même d'un poste n'en balance pas le dégoût pour celui qui n'a eu d'autre titre à l'obtenir que de le désirer. L'espoir de s'élever par la faveur ôte l'émulation d'acquérir des droits par le travail.

Édouard Alletz - Les maximes politiques (1840)

Autre rubrique à découvrir :