Les citations sur le médecin.

Les 33 citations et proverbes médecin :

J'ai pris pour femme la promenade, et le grand air pour médecin.

Auguste-Louis Petiet - Les pensées, maximes et réflexions (1851)

Les médecins font des cures, les vicaires en sollicitent.

Jean-Louis-Auguste Commerson - La petite encyclopédie bouffonne (1860)

Un médecin qui vous guérit par une ordonnance vous donne une rechute par sa note d'honoraires.

Henry de Montherlant - Les carnets (1934-1944)

Nul ne devient bon médecin s'il n'a rempli un cimetière.

Fredrika Bremer - Les voisins (1845)

La santé et la maladie, c'est chose personnelle. Les médecins l'ont oublié.

Jacques Chardonne - Lettre à Paul Morand, le 3 février 1961.

Pour nous médecins, la nature a des secrets qu'elle ne nous révèle pas, et la vie de chacun en ce monde est fixée à un certain nombre de jours qu'il n'est pas en notre pouvoir de prolonger.

Alphonse Karr - La maison de l'ogre (1890)

L'espérance est un médecin qui se présente trop tard pour guérir ses malades.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

De la bile en travail les médecins experts combattent l’amertume au moyen des amers.

Publilius Syrus - Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Notre intempérance et ses funestes suites, de nos médecins font bouillir les marmites.

Publilius Syrus - Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Un malade n'a plus son bon sens tout entier quand de son médecin il fait son héritier.

Publilius Syrus - Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Le sort d'un médecin est bizarre et fatal : Quand les clients vont bien, le médecin va mal.

Publilius Syrus - Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Ce n'est pas aux vivants à se plaindre des médecins.

Honoré de Balzac - Les maximes et pensées (1856)

Le vétérinaire est un médecin qui ne vous soignera que si vous avez l'air bête.

Grégoire Lacroix - Les nouveaux euphorismes de Grégoire (2009)

Auprès d'un malade, la femme est un second médecin. Ce dernier cherche à seconder la nature : la femme le console par la douceur de ses paroles et par ses soins ingénieux.

Joseph Marie Audin-Rouvière - La médecine sans le médecin (1794)

L'âge modifie tous les organes, modifions aussi nos habitudes et nos désirs. Hommes de soixante ans, femmes de cinquante, le médecin ne doit point vous flatter ; permettez qu'il vous répète : la santé, la santé avant tout ! le reste en ce monde est une chimère.

Joseph Marie Audin-Rouvière - La médecine sans le médecin (1794)

Les deux plus grands médecins sont le sommeil et la mort.

Antoine Claude Gabriel Jobert - Le trésor de pensées (1852)

Je ne crois nullement à la médecine, mais à de certains médecins, à des innéités spéciales, de même que je ne crois pas aux poétiques mais aux poètes. Et il est si ennuyeux d'être malade ! Car il faut se soigner et c'est là qu'on sent le fardeau de l'existence vous peser sur les épaules.

Gustave Flaubert - Lettre à Louise Colet, le 9 décembre 1853.

Il n'est pas toujours au pouvoir d'un médecin de guérir son malade, et souvent le mal est plus fort que toute la médecine.

Ovide - Les Pontiques - env. 5 ap. J.-C.

Le temps est le souverain médecin qui guérit les plaies des haines et des inimitiés.

Sénèque - Du bon emploi du temps - Vers 47 ap. J.-C.

Le temps est le plus habile médecin, il guérit le mal ou l'emporte.

Michael Girardi - Les réflexions et pensées diverses (1784)

Il n'y a que les mauvais médecins qui désespèrent de la guérison.

Sénèque - De la clémence - Vers 56 ap. J.-C.

Il est un mal dont, à la longue, les médecins nous guérissent toujours : c'est de notre crédulité à leur égard.

John Petit-Senn - Les bluettes et boutades (1846)

Les médecins déclarent que le premier devoir des personnes qui souffrent d'une hépatite chronique est de ne point se faire de soucis ; je ne m'en fais pas, mais on m'en donne !

Victor Cherbuliez - Les amours fragiles (1880)

L'homme a beau être ingénieux à se faire le plus de mal possible, la bonté de Dieu est toujours là pour en affaiblir les effets. Médecin bienfaisant, il compose encore avec le poison de nos erreurs et de nos vices un remède propre à les guérir.

Alfred Auguste Pilavoine - Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Le meilleur médecin d'un homme, c'est lui-même, car nos mauvaises passions nous donnent plus de maladies que les médecins n'en guérissent.

Alfred Auguste Pilavoine - Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Le plus habile médecin est celui qui n'emploie pas la médecine.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1800)

Le médecin qui n'est pas lui-même médicament n'est pas médecin.

Robert Sabatier - Le livre de la déraison souriante (1991)

Le médecin, ennemi de Dieu : il lutte contre la mort.

Albert Camus - Les carnets II (janvier 1942/mars 1951)

La bouche est le médecin et le bourreau de l'estomac.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1800)

Les médecins ne se vantent pas de guérir toujours, mais ils font tout ce qu'ils peuvent pour soulager les hommes.

Voltaire - Diatribe du docteur Akakia (1753)

Un habile médecin se sert avec succès de l'espérance et de la crainte ; l'une adoucit les maux, l'autre prévient les rechutes.

François Gaston de Lévis - Les maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Les médecins les plus savants en théorie sont rarement les plus habiles praticiens.

Chauvot de Beauchêne - Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

La morphine a été inventée pour permettre aux médecins de dormir tranquille.

Sacha Guitry - Mon père avait raison (1919)

Poursuivez votre recherche :