Robert Sabatier.

Sa biographie :

Robert Sabatier

Écrivain, romancier et poète français né le 17 août 1923 à Paris, Robert Sabatier est mort le 28 juin 2012 à Boulogne-Billancourt à l'âge de 88 ans. Il est inhumé le 2 juillet 2012 à Paris, au cimetière du Montparnasse (18e division). Ses principales œuvres : Les allumettes suédoises (1969), Les trois sucettes à la menthe (1972), Les noisettes sauvages (1974), Les fillettes chantantes (1980) et Le livre de la déraison souriante (1991).

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 75 citations de Robert Sabatier :

Pour bien éduquer un enfant, il faut redire cent fois les mêmes choses.
Robert Sabatier ; Diogène (2001)

Certaines tirelires sont incassables.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Qui rit de moi ne me fait jamais rire.
Robert Sabatier ; Diogène (2001)

Avoir le dernier mot : Toujours un mot de trop.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Avec ses défauts, se forger une cuirasse.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nos fautes ne sont pas toujours de notre faute.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La plus noble conquête de l'homme est à venir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le misanthrope est celui-là qui s'ennuie sans l'aide des hommes après s'être ennuyé en leur compagnie.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Certains voudraient que tous les hommes soient frères à condition d'en être les aînés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Pour aider l'autre, nous l'appelons à l'aide. Au naufragé aussi de tendre la main.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nul n'est assez grand pour se passer de piédestal.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Plus malléable que l'or est celui qui le convoite.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Une image de la parfaite honnêteté, c'est un vêtement rapiécé.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

On ne veille que les êtres éveillés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Dès qu'une réponse nous est arrachée, plante déracinée, nous la voyons dépérir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il ne faut pas confondre changer et donner le change.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Données ou reçues, les libéralités enchaînent aussi bien.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

S'il n'y a que la vérité qui blesse, à quoi sert le mensonge ?
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Creuser l'ennui, cette friche, pour en faire jaillir cette eau, la rêverie.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nous pesons les sottises d'autrui sur les balances de notre propre sottise.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La chance est cette voleuse qui n'offre à l'un qu'après avoir pris à l'autre.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La colère ne nous met jamais assez hors de nous pour nous empêcher d'assister au spectacle.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'altruiste est un homme qui dispense les miettes du festin de l'égoïsme.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Les qualités sont des produits qui se corrompent à l'éventaire.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il faut chercher ce qu'on appelle fautes aujourd'hui et qui ne le seront plus demain.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)