Jacques Boutelleau, dit Jacques Chardonne.

Biographie :

Jacques Chardonne

Écrivain, romancier et essayiste français né à Barbezieux dans le département de la Charente le 2 janvier 1884, Jacques Chardonne, de son vrai nom Jacques Boutelleau, est mort à La Frette-sur-Seine dans le département du Val-d'Oise le 29 mai 1968.

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 50 citations de Jacques Chardonne :

Il faut de l'âge pour savoir au juste ce que l'on aime.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

Les qualités d'un homme ne compensent pas les défauts.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 27 novembre 1961.

Dans la conversation, on dit quantité de choses, en deux mots.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 24 avril 1961.

Les hommes seraient plus heureux si on leur parlait moins du bonheur.
Jacques Chardonne ; Claire (1931)

On ne peut rien imaginer de valable sans expérience.
Jacques Chardonne ; Claire (1931)

Je doute qu'un homme quitte sa femme uniquement pour l'amour d'une autre. Il va endurer mille ennuis et une tragédie. Pour le soutenir, il faut un motif plus puissant que la passion. Mais la femme est capable d'héroïsme. Elle oublie tout pour l'amour.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

Ma solitude me vide l'esprit, je n'ai plus de pensées.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

On pardonne tout à la femme qu'on aime. C'est cela qui rend l'amour si étouffant.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

Seul à la maison, je peux employer mes soirées à ma guise, me coucher tard et écrire tant qu'il me plaît, ce que j'ai souhaité souvent. Mais j'ai l'esprit ailleurs, un peu là-bas, un peu je ne sais où. Je vais voir des voisins, je me promène bêtement. Si le goût d'écrire n'est pas une passion sauvage qui surmonte tout, on est constamment dérangé ; on est distrait par la femme qui est là et beaucoup plus par son absence.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

En littérature, les délicats ont un faible pour les babioles inusitées, et la foule aime tout.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

La mort, selon le jour et mon humeur, je la désire, je la repousse.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

Nos idées sur les gens et les choses forment nos passions les plus furieuses. Nous sommes conduits par d'ardentes idées bien plus que par nos sentiments, qui tiennent peu de place, quand ils existent.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

Comblé par la gloire et la fortune, on éprouve quelque doute sur tant de succès et on va chercher de vrais motifs de contentement à l'abri des hommes, dans cette région intérieure où se replie, pour se consoler de l'injustice, celui à qui la chance a tout refusé.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

La même pensée exprimée en peu de mots ou longuement n'est pas du tout la même. Enoncer trop simplement ses idées risque de les faire passer pour négligeables. Dans la vie, il y a une attitude discrète et fière, qui vous retire tout ; il y a une vraie noblesse qui est perdue pour tout le monde.
Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

Le succès dégrise ; le malheur enivre.
Jacques Chardonne ; L'amour, c'est beaucoup plus que l'amour (1937)

Le dernier retranchement du faible, c'est la méfiance. Là, il s'étrangle.
Jacques Chardonne ; L'amour, c'est beaucoup plus que l'amour (1937)

Les yeux dans tes yeux, à genoux, j'aurais passé toute ma vie.
Jacques Chardonne ; Les destinées sentimentales (1934)

Il faut savoir écarter de sa pensée ce qu'on ne veut pas juger.
Jacques Chardonne ; Les destinées sentimentales (1934)

L'écrivain vit de ses découvertes, il en fait jusqu'à la fin.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 8 octobre 1961.

L'ambition c'est la route de la mort.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 5 avril 1961.

Persuader un homme que le moment est venu pour lui de se retirer, ce n'est pas facile !
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 3 février 1961.

Je ne me suis jamais approché des femmes, je les ai laissées venir. Cela simplifie et on n'est pas encombré. En somme, j'ai toujours laissé venir les choses à moi.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 21 février 1961.

Soyez reconnaissant quand vous avez une femme de bon conseil.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 21 février 1961.

Tout ce que l'on dit sur l'amour, le mariage, la sexualité, c'est invention d'écrivain. L'amour n'existe à peu près pas. C'est une maladie, quand ce n'est pas une invention.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 13 février 1961.

Le plus vrai finit par avoir l'air faux.
Jacques Chardonne ; Lettre à Paul Morand, le 13 février 1961.