Les citations et pensées sur les goûts

Les 73 citations et proverbes goût.

Discerner ce qu'il y a d'excellent dans chaque chose est une marque de goût fin.
Citation de Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Le goût se cultive aussi bien que l'esprit.
Citation de Baltasar Gracian ; Oraculo manual (1647)

J'ai le goût du sublime, et je n'aime que la vérité.
Citation de Jules Renard ; Journal du 1er janvier 1901.

On est à plaindre quand on a des goûts contraires à ses besoins.
Citation de Antoine de Rivarol ; De l'homme intellectuel et moral (1797)

Nous sommes plus portés à juger avec notre goût qu'avec notre raison.
Citation de Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la justice (1892)

La vanité nous ôte toujours, en fait de style, le goût du parfait naturel.
Citation de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On a bien de la peine à ne pas trouver du goût à qui nous trouve du mérite.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Le goût, la vanité ou l'intérêt attache certains hommes aux autres, dans leurs amis ils n'aiment le plus souvent qu'eux-mêmes.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)

Le bonheur n'est que la satisfaction de nos goûts.
Citation de George Sand ; Monsieur Sylvestre (1865)

La bienfaisance peut, au sein du malheur, nous faire reprendre goût à la vie.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Une simplicité élégante, c'est à-dire de bon goût, est infiniment plus agréable que la magnificence.
Citation de Félicité de Genlis ; Les pensées et maximes détachées (1801)

Nous sommes, d'ordinaire, heureux par nos goûts et tyrannisés par nos habitudes.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les esquisses et sentences (1891)

On ne manque jamais de raisons pour justifier ses goûts.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

On estime toujours ses goûts, ce qui permet de les suivre.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

L'emballement, c'est l'effervescence du goût.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Que de mariages de moins, s'il fallait compter sur les mariés pour nous en donner le goût !
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

L'harmonie de nos goûts avec notre part dans la vie fait la félicité.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

La modération est le trésor du sage, il sait régler ses goûts, ses travaux, ses plaisirs, mettre un but à sa course, un terme à ses désirs.
Citation de Voltaire ; De la modération en tout (1734)

La friandise annonce la délicatesse du goût : le friand suce, le gourmand mâche, le goulu avale.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La profusion dénote l'absence du goût et du jugement.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Tout le monde peut faire comme moi. Travailler tout aussi lentement et mieux. Il faut seulement se débarrasser de certains goûts et se priver de quelques douceurs. Je ne suis nullement vertueux, mais conséquent. Et, bien que j'aie de grands besoins (dont je ne dis mot), je me ferais plutôt pion dans un collège que d'écrire quatre lignes pour de l'argent. J'aurais pu être riche, j'ai tout envoyé faire f... , et je reste comme un Bédouin dans mon désert et dans ma noblesse.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Feydeau, le 15 mai 1859.

Il y a une chose qui nous perd, une chose stupide qui nous entrave. C'est « le goût », le bon goût. Nous en avons trop, je veux dire que nous nous en inquiétons plus qu'il ne faut.
Citation de Gustave Flaubert ; Les pensées de Gustave Flaubert (1915)

Le goût efface les défauts plutôt qu'il ne produit les beautés.
Citation de Denis Diderot ; Réflexion sur le génie (1775)

À qui nous trouve beaucoup de mérite, il est presque impossible de ne pas reconnaître un peu de goût.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Il est bien malheureux que notre goût avance quand notre talent ne bouge pas.
Citation de Jules Renard ; Journal du 16 décembre 1891.