Les citations et pensées sur le caractère.

Les 68 citations et proverbes caractère :

L'amour fait les bons caractères quand il est partagé.
Citation de Jacques Chardonne ; Eva ou le journal interrompu (1930)

On ne peut faire son chemin et atteindre un but quelconque sans un peu de caractère.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 novembre 1869.

On peut changer une montagne de place, mais le caractère de l'homme est immuable.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Certains pensent qu'il suffit d'avoir mauvais caractère pour avoir du caractère, comme s'il suffisait d'avoir mauvaise haleine pour avoir du souffle !
Citation de Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

On peut parfois agir contre son caractère, mais il revient toujours dans les moments décisifs.
Citation de Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'esprit de contradiction est un défaut dans le caractère qui ne fait point de grâce, et n'en obtient jamais.
Citation de Joseph Sanial-Dubay ; Les pensées sur l'homme, le monde et les moeurs (1813)

Quand on a du caractère, une fois résigné à l'inévitable, au lieu d'atermoyer, de réclamer des sursis, on n'a plus que le désir de hâter le dénouement et d'en finir au plus vite.
Citation de Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)

Notre bonheur dépend de notre caractère.
Citation de Félicité de Genlis ; Les pensées et maximes détachées (1801)

Il est des gens d'un caractère si complaisant qu'ils ne savent jamais aimer ni haïr que d'après l'impulsion d'autrui.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les esquisses et sentences (1891)

Le jugement est plus compatible avec un cœur sec qu'avec un mauvais caractère.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les pensées et maximes diverses (1888)

Une longue solitude marque son homme au cœur, ou à l'esprit, ou au caractère.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Le malheur agit sur nous selon notre caractère. Un homme pourrait se sauver en s'expliquant, et il ne le veut pas ; un autre croit réparer tout en parlant, et il se perd.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)

Les caractères exaltés dans les gens vulgaires sont insupportables ; unis à une grande âme ou à un beau génie, ils entraînent tout. Ces caractères ne veulent pas séduire, et ils séduisent ; ils ignorent eux-mêmes leur force, et sont tout étonnés d'avoir fait tant d'heureux ou tant de victimes.
Citation de François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)

L'amour est la seule passion qui puisse changer le caractère.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Le meilleur de tous les caractères pour un honnête homme est de l'être, et d'en affecter aucun.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Les caractères différents des hommes sont des visages qui ne sauraient se ressembler.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Le plus désirable des bons caractères est celui qui se montre tous les jours de la même humeur.
Citation de John Petit-Senn ; Le bon caractère (1840)

L'entêté s'attache aux petites choses, et il veut parce qu'il a voulu. L'homme de caractère réfléchit, et s'il s'égare, il sait revenir : il triomphe par la puissance de sa volonté, tandis que l'entêté se décourage au plus léger obstacle.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Les caractères fermes ne plient pas aisément sous les volontés de ceux qui veulent les subjuguer de vive force ; c'est par des déférences, des caresses et des attentions qu'on parvient à se saisir d'un empire que de toute autre manière on n'eût pas obtenu.
Citation de Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les pensées, observations et réflexions (1810)

Le caractère est une chose si belle qu'on l'estime jusque dans les personnes qu'on estime le moins.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Quoi que fassent les hommes, quoi qu'ils éprouvent, quelles que soient les circonstances qui les élèvent, les éclairent, les accablent, rien ne change, ni même ne modifie leur caractère : bon ou mauvais, il reste ce qu'il a été ; il reparaît au moindre choc, et il est, jusqu'à leur dernière heure, le véritable mobile de toutes leurs actions. Aussi, lorsque l'on a intérêt à bien juger leur conduite et leurs intentions, est-ce le caractère seul qu'il faut chercher à démêler en eux, à travers les paroles trompeuses, les formes imposantes, simples, ou même cordiales, dont ils ont si souvent l'art de l'envelopper.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Il y a des caractères, des cœurs, des esprits qui n'en comprennent jamais d'autres.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Il y a des caractères naturellement élevés qui comprennent toujours la position dans laquelle ils se trouvent, sous un point de vue grand et honorable. Qu'un homme de ce caractère soit dans une condition privée ou publique, il n'est à ses propres yeux ni plus ni moins, ni même aux yeux de personne ; il a sa grandeur en lui, elle lui est naturelle ; il la sent, il la possède, il en persuade les autres sans le vouloir, et sans s'en apercevoir lui-même.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Ceux qui élèvent et instruisent les enfants doivent s'attacher avec un grand soin à reconnaître où le caractère de chacun paraît le porter ; car l'éducation doit, autant qu'il est possible, s'accommoder au caractère de chaque élève.
Citation de Ambroise Rendu ; Le traité de morale (1834)

Le maître habile, dès qu'il a un enfant entre les mains, s'efforce de découvrir son caractère, afin de savoir comment il doit manier cette jeune âme. Les uns seront indolents, si vous ne les aiguillonnez ; d'autres bravent l'autorité ; la crainte contient ceux-ci, affaiblit ceux-là ; quelques-uns réussissent par un travail continu, d'autres par élans et par bonds. Donnez-moi un enfant que la louange anime, que la gloire réjouisse, qui pleure s'il est vaincu ; le moindre reproche le mordra au vif, jamais je ne craindrai qu'il tombe dans l'indolence.
Citation de Ambroise Rendu ; Le traité de morale (1834)