Les citations et pensées sur la nature

Les 50 citations et proverbes nature :

Partout la nature a pourvu aux besoins des hommes ; mais partout les hommes méprisent les bienfaits de la nature, et se rendent malheureux les uns par les autres.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Harmonies de la nature (1814)

La nature, en confiant à l'homme le feu, n'a remis qu'en ses mains le sceptre de l'univers.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Harmonies de la nature (1814)

La nature est la première et la meilleure maîtresse de l'amour filial. Sans le secours de la parole, sans érudition, sans bruit, elle se charge de répandre dans le cœur des enfants la tendresse pour leurs parents.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Il y a peu de mérite à ce qu'un homme soit doux envers un homme, tende la main à un naufragé, montre le chemin à celui qui s'égare, partage son pain avec celui qui est affamé. Nous sommes tous les membres d'un vaste corps. La nature nous a faits tous parents ; c'est elle qui nous a inspiré un amour mutuel ; qui nous a créés propres à la société ; qui a établi ce qui est droit, ce qui est juste ; qui attache un plus grand malheur à faire le mal qu'a le souffrir ; qui a disposé nos mains pour nous aider réciproquement.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

La nature a tout fait le mieux qu'il était possible, mais nous voulons faire encore mieux et nous gâtons tout.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

La nature morale se distingue de la nature physique en ceci, que rien n'y est absolu ; l'intensité des effets est en raison de la portée des caractères ou des idées que nous groupons autour d'un fait.
Citation de Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Le vrai de la nature ne sera jamais le vrai de l'art ; mais, si l'art et la nature se rencontrent exactement dans une œuvre, c'est que la nature, dont les hasards sont innombrables, est alors arrivée aux conditions de l'art.
Citation de Honoré de Balzac ; Maximes et pensées (1856)

La nature aide le pauvre, la société gâte le riche.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Les sensualistes aiment beaucoup la nature, ils ont foi en elle, elle a tant d’indulgence ! Elle leur prodigue tout sans leur rien imposer ; avec la nature, point de devoirs à remplir, point de préjugés à vaincre, point de penchants à maîtriser ; liberté entière ! Ô la bonne, ô l'excellente nature !
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Combien je préfère l'aspect de la nature au commerce de la société ! La société me montre toute la petitesse de l'homme, la nature me révèle la grandeur de Dieu.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Il faut savoir violenter sa nature quand elle a tort d'être trop douce.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 novembre 1866.

Contrarier la nature, c'est ramer contre le courant ; cependant quelquefois c'est le seul moyen de nous préserver du naufrage.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

L'art a d'abord été l'arme prestigieuse qui a permis à l'homme de subjuguer le réel. Il n'a pas encore cessé d'être la plus efficace pour tenir la nature en respect.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

La vie, vous la trouverez plutôt dans la nature, dans l'art, quelquefois la survie.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

Les femmes sont plus près que les hommes de la nature angélique, en ce qu'elles savent mêler une tendresse infinie à la plus entière compassion, secret qui n'appartient qu'aux anges aperçus dans quelques rêves providentiellement semés à de longs intervalles dans la vie humaine.
Citation de Honoré de Balzac ; César Birotteau (1837)

L'homme n'est pas assez convaincu que plus il s'écarte de la nature, plus il s'éloigne du bonheur.
Citation de Joseph Sanial-Dubay ; Pensées sur l'homme, le monde et les moeurs (1813)

La nature n'a aucune limite dans ses cruautés indifférentes, elle ne tient nullement à ménager ni à sauver les créatures. Tant pis pour celles-ci ; qu'elles souffrent ou périssent cela les regarde. Qu'elles deviennent malades, pauvres, exaspérées, qu'importe au ciel et à la terre ?
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 octobre 1872.

Quand je suis triste et que je me laisser aller à la mélancolie que m'inspire le mauvais temps. Il me semble alors que la nature se conforme à ma situation, comme une tendre amie.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Études de la nature (1784)

Quand il pleut dans la nature, il me semble voir une belle femme qui pleure.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Études de la nature (1784)

La nature est si bonne, qu'elle tourne à notre plaisir tous ses phénomènes ; et si nous y prenons garde, nous verrons que les plus communs sont ceux qui nous sont les plus agréables. Je goûte, par exemple, du plaisir lorsqu'il pleut à verse, que je vois les vieux murs moussus tout dégoutants d'eau, et que j'entends les murmures des vents qui se mêlent aux frémissements de la pluie. Ces bruits mélancoliques me jettent, pendant la nuit, dans un doux et profond sommeil.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Études de la nature (1784)

Les femmes ont étendu sur toute la nature la puissance des grâces.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Discours sur l'éducation des femmes (1777)

On doit plus à la nature qu'à la loi.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Pensées et maximes (1823)

Toutes les nations de la terre ne sont que les différentes familles d'une même république dont Dieu est le père commun.
Citation de Fénelon ; Examen de la conscience d'un roi (1734)

Que sert-il à l’homme de tenir ses yeux ouverts sur le magnifique tableau de la nature, si restant aveugle sur lui-même, il ne fait pas y lire sa grandeur ?
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

La nature tend constamment à se soustraire à la domination de la conscience.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)