Les citations et pensées sur l'homme

Les 91 citations et proverbes homme :

L’homme vient nu, et s'en retourne nu de ce monde.
Citation de Pierre Charron ; Le traité de la sagesse (1601)

Un homme qui pleure impressionne comme un plafond qui craque.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Entre homme et femme trop de respect devant le monde, très mauvais signe.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

On n'est pas toujours l'homme de sa propre devise : faiblesse comme une autre.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 décembre 1874.

Il serait étrange que l'homme prétendît à une constance inaltérable lorsque toute la nature change autour de lui : l'arbre perd ses feuilles, l'oiseau ses plumes, le cerf ses rameaux. L'homme seul dirait : « Mon âme est inébranlable ; telle elle est aujourd'hui, telle elle sera demain. » L'homme dont les sentiments sont plus inconstants que les nuages ! l'homme qui veut et ne veut plus ! l'homme qui se dégoûte même de ses plaisirs, comme l'enfant de ses jouets !
Citation de François-René de Chateaubriand ; Pensées, réflexions et maximes (1848)

L'homme est souvent l'auteur de ses propres revers.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le plus long chapitre de l'histoire de l'homme est celui de ses inconséquences.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le plus beau titre de l'homme est celui d'homme.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

Le cœur de l'homme est encore plus variable que les saisons, tour à tour plus froid que l'hiver et plus brûlant que l'été. Si les fleurs ne renaissent pas, ses neiges reviennent souvent par bourrasques lamentables ; ça tombe ! ça tombe ! ça couvre tout de blancheur et de tristesse, et quand le dégel arrive, c'est encore plus sale.
Citation de Gustave Flaubert ; Les pensées de Gustave Flaubert (1915)

L'homme est une si triste machine qu'une paille mise dans le rouage suffit pour l'arrêter.
Citation de Gustave Flaubert ; Les pensées de Gustave Flaubert (1915)

L'homme porte avec lui la mémoire et la raison, comme la flamme porte avec elle la chaleur et la clarté.
Citation de Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'homme est généralement ce que les choses le font. Il vaut ce que vaut le milieu où il naît, où il grandit, où il vit, où il meurt.
Citation de Émile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

L'homme n'est homme que par sa coexistence avec les autres hommes.
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Antigone (1813)

L'homme-instrument est une sorte de zéro social, dont le plus grand nombre possible ne composera jamais une somme, s'il n'est précédé par quelques chiffres.
Citation de Honoré de Balzac ; Traité de la vie élégante (1830)

L'homme n'est constant que dans ses changements.
Citation de Laurent Bordelon ; Les caractères de l'amitié (1702)

Tous les hommes réunis ne sont toujours que l'homme, c'est-à-dire un pauvre être plein de faiblesse, d'infirmités et de misères. Pourtant, quand nous sommes plusieurs à faire une sottise, cela nous rassure, nous croyons sérieusement être sage.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Autrefois, c'était l'homme qui faisait valoir les choses, aujourd'hui ce sont les choses qui font valoir l'homme.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L'homme sans la femme se sent incomplet ; il soupire après ce qui lui manque, il se cherche dans l'autre moitié de lui-même, et quand il ne la trouve pas, il s'en fait une image, il rêve qu'il est deux ! La femme, sans l'homme, est impuissante et stérile ; il lui faut une force qui la protège, un appui qui la soutienne ; sans cet appui, elle languit, elle s'affaisse sur elle-même, semblable à la vigne privée de son ormeau. Mais mariez l'homme à la femme, voilà l'humanité ! L'homme est complet, la femme est féconde ; l'homme est fort de la faiblesse qu'il a à protéger, la femme est forte de la force qui la protège, c'est une seule vie à deux ! L'homme en supporte le fardeau par son courage, la femme en adoucit les aspérités par ses charmes ; l'homme est la tête qui pense ou le bras qui travaille, la femme est le cœur qui encourage et qui console. Oh ! qu'elle est belle cette vie à deux, quand l'homme et la femme ne font qu'un pour en jouir !
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Pour bien comprendre le néant de l'homme, il faut le voir confondu dans la foule des êtres ; le voit-on ? La terre, si petite qu'elle soit, est un infini dans lequel il est comme perdu. C'est un atome dans l'espace, une goutte d'eau dans l'Océan. Tel est l'homme ; et pourtant il est fier de son individualité, il se regarde avec complaisance dans son corps, ce corps si imperceptible partout où il passe, si rien partout où il a passé.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L'homme social doit tendre au bien public ; quand il n'y tend pas, c'est l'homme individuel qui l'en empêche.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

La première chose que l'homme doit savoir, c'est qu'il ne s'appartient pas : il appartient à la famille par la nature, à la société par la loi, et à Dieu par la mort.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

C'est presque toujours au sein d'une civilisation avancée que l'homme s'abâtardit et se démoralise : avide de bien-être, il passe la moitié de sa vie à sortir de soi pour se faire une position dans le monde, et l'autre moitié à s'y renfermer pour en jouir.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L'homme qui vit au milieu du tumulte et dans l'agitation des passions, sans être retenu par aucun principe, est semblable à un vaisseau jeté sur une mer orageuse, sans pilote et sans boussole.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Qu'est-ce que c'est qu'un grand homme méconnu ? C'est comme un arbre dont les branches constamment taillées et retaillées le laisseraient se développer d'abord tout en racines. L'épanouissement en hauteur n'en serait que plus luxuriant après, mais ceci n'est dit que pour l'œuvre. De l'homme, autant dire, évidemment, que ce n'est rien.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

Entre l'homme et la femme. Duel ou duo — sans pousser plus loin la plaisanterie.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)