Les citations et pensées sur la perte.

Les 42 citations et proverbes perte :

De la perte de l'honneur naissent des malheurs trop certains.
Citation de Charles Pinot Duclos ; L'histoire de la baronne de Luz (1741)

On ne rumine pas éternellement ses fautes et ses pertes, c'est amour-propre et faiblesse.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 mai 1880.

Le succès cause la perte de bien des gens.
Citation de Phèdre ; Les fables - Ier s. ap. J.-C.

Par certaines de ses inventions, l'homme prépare sa perte.
Citation de Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime.
Citation de Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Le besoin du bonheur ne peut abandonner l'homme, c'est pour suppléer à son irréparable perte qu'il imagina l'espérance.
Citation de Louis-Élisabeth de La Vergne de Tressan ; Les pensées (1783)

La possession ne plaît qu'autant qu'on s'est préparé d'avance à la perte.
Citation de Sénèque ; Les lettres à Lucilius - Vers 64 ap. J.-C.

Qui cache un riche trésor éprouve nécessairement de grandes pertes.
Citation de Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XLIV - VIe s. av. J.-C.

On doit nommer perte le gain trompeur qui nous voue au mépris en nous coûtant l'honneur.
Citation de Publilius Syrus ; Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Sur des pertes de biens pourquoi se récrier ; n'est-ce pas les guérir, que de les oublier ?
Citation de Publilius Syrus ; Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Bénéfice brut : La perte, elle, est encore plus brutale.
Citation de Grégoire Lacroix ; Le bictionnaire de Grégoire (2015)

La perte de temps est la seule dette dont on ne peut s'acquitter.
Citation de Sénèque ; Les lettres à Lucilius - Vers 64 ap. J.-C.

La perte d'un bien est plus fâcheuse que son acquisition n'est agréable.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Dieu attacha le plaisir à l'emploi du temps ; la peine à sa perte.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Ce n'est que par la perte des biens dont nous jouissions, pour ainsi dire, sans nous en apercevoir, que nous sentons à quel point notre cœur y était attaché.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les esquisses et sentences (1891)

C'est une question délicate de savoir quel est le plus sot, ou de celui qui refuse d'écouter un bon conseil, ou de celui qui s'amuse à le donner en pure perte.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les pensées et maximes diverses (1888)

Il faut bien se résigner ; chacun doit assister à sa perte.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Une perte ignorée n'est pas une perte.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La perte d'un ami dépeuple l'univers à nos yeux.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

Quoi qu'il en coûte, sachons rester pauvres et hommes de bien ; la richesse et les honneurs entraînent trop souvent la perte de l'honneur.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Le cœur met tout à profit, et l'amour-propre ne passe rien à pure perte.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Il y a en nous deux sentiments bien distincts dans la douleur que nous fait éprouver la perte de nos amis : nous les regrettons d'abord pour eux-mêmes, et ensuite nous sommes navrés de penser que nous avons perdu ceux qui nous aimaient, qui nous connaissaient, qui nous avaient vu vivre, et qui seuls pouvaient nous bien juger et nous apprécier à notre véritable valeur.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

La perte du temps est la chose la plus insupportable pour celui qui aime à employer son temps.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Le calcul du temps est toujours le premier de tous les calculs, parce que la perte du temps est la seule perte qu'il n'est jamais au pouvoir des hommes de réparer.
Citation de Paul Thiébault ; Le recueil de pensées (1805)

L'homme vertueux, possesseur de biens justement acquis, ne se montrera ni avare ni prodigue : il dépensera ses richesses, en partie pour son propre usage, en partie pour le service des autres ; il obligera les bons ou ceux qu'il aura l'espoir de rendre bons ; il distribuera ses bienfaits avec une grande prudence, choisissant les plus dignes, et évitant comme une perte honteuse un don mal placé.
Citation de Ambroise Rendu ; Le traité de morale (1834)