Les citations et pensées sur le pédant

Les 39 citations et proverbes pédant :

Trop d'éloges gonflent la tête, et rendent odieux et pédant.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Le pédant cherche moins à éclairer autrui qu'à montrer son petit mérite personnel.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 août 1879.

Il est si rare aujourd'hui de trouver un homme sérieux qui ne soit ni pédant ni jargonneur que l'on est émerveillé lorsqu'on en tient un.
Citation de Jean Dutourd ; Le domaine public (1994)

Le petit-maître, homme vaniteux et pédant, est ivre de soi-même.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La volupté suprême est de confondre des pédants et des vaniteux.
Citation de Victor Cherbuliez ; Les études de littérature et d'art (1873)

Le dilettantisme sérieux et la science traitée mécaniquement deviennent de la pédanterie.
Citation de Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Un sot n'est qu'ennuyeux, un pédant est insupportable.
Citation de Napoléon Bonaparte ; Les maximes et pensées (1769-1821)

On fuit la pédanterie, comme on fuit les mauvaises odeurs.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

La pédanterie, la vanité de briller, ôtent une grande partie du mérite de savoir.
Citation de Félicité de Genlis ; Les pensées et maximes détachées (1801)

Le pédant est un sot saupoudré d'érudition.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le pédant tient plus à nous instruire de ce qu'il sait que de ce que nous ignorons.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

L'homme pédant, fût-il instruit, son ton tranchant et dogmatique est intolérable.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l'homme considéré moralement (1802)

Un pédant est fatigant, il affecte le savoir que souvent il n'a pas.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l'homme considéré moralement (1802)

Fuyez les libertins, les fats et les pédants, et choisissez vos amis parmi les honnêtes gens.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Les hommes vaniteux et pédants sont vides, ils ne sont remplis que d'eux-mêmes.
Citation de Suzanne Curchod ; Les maximes et pensées inédites (1794)

Le vaniteux, pédant et orgueilleux, se plaît et s'admire.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Rien n'est plus insupportable et méprisable qu'un pédant vaniteux, tellement imbu de sa petite personne, qui passe son temps à vous parler de lui, et qui n'écoute jamais les autres.
Citation de Suzanne Curchod ; Les maximes et pensées inédites (1794)

Maintenant que la bourgeoisie règne, il y a beaucoup d'âmes bourgeoises ; c'est-à-dire de ces petites âmes vaniteuses et pédantes qui s'arrangent et se mirent coquettement dans leur néant.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Il n'y a rien de si sensible que l'orgueil des pédants, ni de si insensible que leur cœur.
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Les pensées et réflexions (1775)

Les vaniteux et les pédants ne se lassent jamais des louanges les plus fades.
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Les pensées et réflexions (1775)

Le pédant est un petit savant grossier, opiniâtre, qui a plus d'usage des livres que du monde, et plus de lecture que de jugement.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Les pédants blâment ou méprisent les savants qu'ils ne peuvent imiter.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Le pédant, pétri d'orgueil et de vanité, n'ouvre la bouche que pour contredire ; il ne respire que la dispute et la chicane ; il dit son sentiment d'un ton décisif et magistral. Il raisonne peu, quoique grand raisonneur. Le pédant est, en un mot, un sot !
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Le pédant aime à faire parade de sa science, il l'étale aux yeux des ignorants, et saisit toutes les occasions de la montrer. Il débite gravement ses pensées ou plutôt celles des autres, car il ne pense guère ; il se contente de savoir ce que les autres ont pensé, c'est un mulet chargé du bagage d'autrui.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Le pédant courut, il arriva le premier, et s'aperçut qu'il était seul.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)