Les citations et pensées sur la louange.

Les 78 citations et proverbes louange :

Les louanges outrées me contristent, j'y sens comme une pointe de cruauté cachée.
Citation de Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)

Quatre pages d'engueulades valent mieux que trois lignes de louanges.
Citation de Jean Dutourd ; Le mauvais esprit (1985)

Il est certain que la plupart des femmes doivent plus à nos adulations qu'à leur mérite, en toutes les louanges qui leur sont données.
Citation de Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Les hommes sont aussi avares de louanges que prodigues de flatteries.
Citation de Félicité Robert de Lamennais ; Les pensées diverses (1839)

Les louanges sont des flèches dont la petite pointe d'or est trempée dans du poison.
Citation de Christian Bobin ; Louise Amour (2004)

Il y a toujours plus d'héroïsme à mépriser les louanges que les injures.
Citation de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La louange déplacée gâte plus l'esprit que la censure injuste ne le rebute : il y a des gens qui sont plus sots par la sottise des autres que par la leur.
Citation de Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

Pour certains hommes blasés par le succès, la louange est devenue comme un pain quotidien que l'on savoure sans plaisir, mais dont on ne saurait se passer.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les pensées et maximes diverses (1888)

La louange a bien des manières de se faire payer ses caresses.
Citation de Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Mériter la louange nous empêche de la rechercher.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Qu'elle est fausse, la louange! et elle remue quand même.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

On peut s'instruire souvent par le blâme, on n'apprend rien par la louange.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Ne pas chercher à démentir la louange que nous ne méritons pas : un petit vol au profit de notre vanité.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

En société, la louange est le plus souvent un commerce de mensonge établi par la convention et le désir de plaire. Alors elle nuit aux hommes, parce qu'elle les dispense d'avoir des vertus qu'ils devraient avoir.
Citation de Antoine Léonard Thomas ; Esprit, maximes et principes de Thomas (1788)

La louange outrée est un fardeau pour le sage.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

Une louange fade ne fait honneur ni à celui qui la donne, ni à celui qui la reçoit.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

Les louanges médiocres ne procurent que peu de satisfaction.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

Une louange donnée aux dépens d'un ami, quelque flatteuse qu'elle puisse paraître, ne saurait plaire qu'à la personne dont l'amour-propre a gâté le cœur.
Citation de Félicité de Genlis ; Recueil d'anecdotes, de bons mots, de maximes et réflexions (1820)

Mérite la louange, ne la quête jamais.
Citation de Jean-Louis Moré ; Le petit livre pour le premier âge (1840)

À Paris, un sot qui appelle quelqu'un campagnard croit lui dire des injures, et un homme d'esprit croit lui donner des louanges. L'entente est au diseur, l'auditeur n'y prend pas le change.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Trop de louanges nous causent des enflures.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Nous rendons tôt ou tard l'humilité à ceux à qui nous l'avions ôtée par nos louanges.
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

On devrait être plus choqué des louanges outrées que des injures.
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

Qui prône notre obligeance est près d'y recourir, car la louange donnée à nos vertus est souvent la sonnette tirée à leur porte.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

La louange d'un flatteur est plus à craindre que la menace d'un ennemi.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)