Les citations et aphorismes sur les malheureux.

Les aphorismes et axiomes sur le mot malheureux :

Donnez à tous les malheureux quelle que soit leur profession de foi ; la charité est de tous les cultes, et la pitié est due à toutes les infortunes.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Pour le malheureux, quelle que soit la route qu'il ait choisie, il est toujours déçu : la douleur, sentinelle vigilante, garde toutes les avenues du bonheur ; c'est l'épée de feu du chérubin qui défend l'entrée d'Éden.
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Les fragments (1808)

Quand on est malheureux, on a mauvaise grâce à tout faire, hors à être malheureux.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Quand un homme est constamment malheureux dans sa fortune, son intérieur, sa position, à un petit nombre d'exceptions près, on doit croire qu'il y a dans son esprit, son jugement, son caractère, quelque chose de défectueux qui devient sans cesse un obstacle à ce que le sort pourrait faire pour lui ; car, avec des intentions droites, justes et raisonnables, il est impossible que dans le cours de la vie on ne trouve pas l'occasion de se placer dans une situation, sinon brillante, au moins supportable.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Par le courage qu'il inspire, l'orgueil conserve souvent au malheureux la dignité qu'il fait perdre à l'homme fort heureux par l'excès où il le pousse.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

On reproche souvent aux malheureux leur force, leur paresse, leurs mœurs errantes et vagabondes ; on s'en prend à eux de leur indigence et de leur misère, et en les secourant, on achète le droit de les insulter.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)

L'avantage qu'il y a d'être malheureux, c'est qu'on apprend à compatir aux maux d'autrui.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

La bienfaisance a besoin d'un peu d'affection ; le malheureux aime à croire qu'on ne donne pas tout à son malheur, qu'il y a quelque chose pour sa personne, qu'on fait pour lui ce qu'on n'aurait pas fait pour un autre ; il veut se devoir à lui-même quelque chose du bienfait qu'on lui accorde.
Citation de Pauline de Meulan ; Les conseils de morale (1828)

S'il est impossible que tous les hommes soient heureux, tâchons qu'il n'y en ait de malheureux que le moins possible.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le monde s'éloigne des malheureux avec l'empressement que les animaux mettent à fuir un des leurs, après l'avoir flairé.
Citation de Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)

Le beau monde bannit de son sein les malheureux, comme un homme de santé vigoureuse expulse de son corps un principe morbifique.
Citation de Honoré de Balzac ; La peau de chagrin (1831)

Quand vous faites l'aumône au malheureux, n'oubliez jamais que c'est à votre semblable que vous faites l'aumône.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Ne rien faire est toujours ce qu'un homme malheureux peut faire de mieux.
Citation de Publilius Syrus ; Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Dans ce monde, les malheureux paient souvent pour les ingrats.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Je connais quelqu'un de plus à plaindre encore que le malheureux, c'est celui qui jouit de son malheur.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Faire du bien aux malheureux, c'est s'assurer contre le malheur ; réduire son semblable à la misère, c'est s'en faire un ennemi.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Tout malheureux se croit plus malheureux que ses semblables, et moins digne de l'être.
Citation de Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Les pauvres sont malheureux parce qu'ils croient que le bonheur est dans les richesses, et les riches parce qu'ils ne savent pas l'y trouver.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Ne croyez pas être souverainement malheureux lorsque vous éprouverez plusieurs revers. Combien, dans le monde, de millions d'hommes cent fois plus malheureux et plus à plaindre que vous ! Mais, tout ce qui nous regarde, nous le grossissons toujours. Il nous semble que personne n'éprouva une disgrâce telle que la nôtre. Cette idée même de singularité dans nos malheurs nous plaît, parce qu'elle autorise nos murmures. Nous voudrions que tous les hommes ne fussent occupés que de nos peines, comme si nous étions les seuls malheureux sur la terre. Nous ne pensons qu'au bonheur dont nous avons joui ou dont nous pourrions jouir ; nous ne jetons nos regards que sur la félicité vraie ou apparente de ceux que nous en croyons moins dignes, au lieu de considérer ceux qui sont plus infortunés que nous, ou de faire réflexion que nous aurions pu être encore plus malheureux. Alors vraiment nous nous trouverions heureux au sein même de notre malheur.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Ma devise est de secourir les malheureux, et j'étends ce sentiment à tous les hommes.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; La chaumière indienne (1790)

Une pierre est bientôt trouvée pour lapider un malheureux.
Citation de William Shakespeare ; Henri VI (1591)

La consolation des malheureux est d'avoir des semblables, mais cette consolation leur manque presque toujours. Tout malheureux se croit plus malheureux que ses semblables, et en même temps moins digne de l'être.
Citation de Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Nous voudrions que tous les hommes fussent occupés de nos malheurs, comme si nous étions les seuls malheureux sur la terre.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)

Quand on a été soi-même malheureux, on sait compatir aux peines d'autrui.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

L'affabilité ne serait plus qu'une insulte pour les malheureux, si, en leur montrant un visage ouvert, elle leur fermait nos entrailles, et ne nous rendit plus accessibles à leurs plaintes, que pour nous rendre plus insensibles à leurs peines.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)