Nicolas Charles Joseph Trublet

Biographie :

Nicolas Charles Joseph Trublet

Homme d'Église et moraliste français né le 4 décembre 1697 à Saint-Malo en Bretagne, Nicolas Charles Joseph Trublet est décédé le 14 mars 1770 dans sa ville natale.

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 26 citations de Nicolas Charles Joseph Trublet :

Qui a injurié autrui est d'avance coupable de la vengeance qui suivra.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La sagesse humaine est encore plus rare que la vertu chrétienne.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Lorsqu'un homme ne fait rien, on peut parier qu'il fait du mal.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Il faut faire un pont d'or à ses ennemis.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Je n'ai pas assez d'esprit pour être malicieux, et j'ai le cœur trop bon pour être méchant.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Les hommes ne peuvent guère être que ce qu'ils sont.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

L'amour aime les défauts mêmes, et en fait des agréments.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Du plaisir naît le besoin du plaisir et d'un plus grand plaisir.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La politesse est à l'âme ce que le poli est aux pierres précieuses.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Le temps s'envole bien vite quand à ses propres ailes les plaisirs joignent encore les leurs, mais ce n'est d'ordinaire que pour des moments.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Ne faites jamais de mal à autrui à vos dépens.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Se distraire et s'étourdir sur leur situation présente, et en espérer une meilleure, voilà les deux ressources des hommes.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

L'éloignement de l'avenir nous l'embellit ou nous l'enlaidit au-delà de la vérité ; quand enfin il est devenu présent, et qu'il a duré un certain temps, on trouve qu'il ressemble beaucoup au passé.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Il vaut mieux être malheureux par le mauvais état de la fortune que par son caractère, son tour d'esprit, sa manière de penser. Dans le premier cas le remède est plus possible.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Lorsque l'adversité n'abat pas le cœur, elle élève et aiguise l'esprit en lui faisant chercher des ressources.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La fausse idée que le malheureux a du bonheur des autres augmente encore son malheur.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Les plaisirs de l'âge mûr valent bien ceux de la jeunesse. S'ils sont moins vifs, ils sont plus doux ; on gagne du côté du sentiment ce qu'on a perdu du côté des sens.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La libéralité conduite par la prudence est le moyen le plus assuré d'acquérir l'amour et l'estime de tout le monde.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Les plaisirs simples que l'on ne goûte que dans la solitude ne peuvent être que ceux d'une âme tranquille et qui ne craint point de se voir. Il faut être bien avec ceux avec qui l'on vit, et bien avec soi quand on est seul.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Les jeunes gens se gâtent l'avenir en plusieurs manières. Les principales sont que les plaisirs excessifs altèrent la santé, usent la sensibilité, et nuisent à la fortune, soit faite, soit à faire.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Le mauvais usage tant moral que physique de la jeunesse est la principale cause du malheur des âges qui la suivent.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

On disait de deux hommes, qu'on pouvait quelquefois tromper l'un, mais qu'on ne pouvait jamais détromper l'autre. J'aimerais mieux être le premier que le second.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Tout afflige les hommes, rien ne les humilie. Au moindre revers ils s'écrient : Que je suis malheureux ! Mais quelques fautes qu'ils aient faites, ils ne disent jamais : Que je suis sot, imprudent, coupable.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La plupart des hommes ne s'instruisent bien que par leur propre expérience ; encore y en a-t-il beaucoup qui ne s'instruisent jamais, ou qui s'instruisent en vain.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

La raison est à l'égard de la foi ce que les sens sont à l'égard de la raison. Le chrétien ne doit pas avoir plus de peine à soumettre sa raison à sa foi que le philosophe à préférer sa raison à ses sens.
Nicolas Charles Joseph Trublet ; Les essais sur divers sujets de morale (1735)

Autre rubrique à découvrir :