Les citations et pensées sur accabler

Les 33 citations et proverbes accabler :

La jeunesse est sans pitié, mais de tous les êtres jeunes, la jeune fille est encore celui qui a la cruauté la plus raffinée... avec quelle adresse elle sait lancer des flèches empoisonnées ! de quel mépris elle accable une femme déjà mûre qui ose laisser voir que son cœur bat encore.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 mai 1869.

Ce qu'on fait par crainte et sans amour est toujours ennuyeux, dur, pénible, accablant ; ce qu'on fait par amour, par volonté pleinement libre, quelque rude qu'il soit aux sens, devient toujours doux.
Citation de Fénelon ; Lettre au duc de Bourgogne, le 26 janvier 1702.

Un grand malheur nous accable, une contrariété nous irrite ; le malheur blesse notre sensibilité, la contrariété aigrit notre humeur.
Citation de Émile de Girardin ; Au hasard (1860)

Que la nature est impitoyable ! Elle frappe le meurtri, et accable l'accablé !
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 mars 1881.

Quand la fortune nous décharge du travail elle nous accable du temps.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Il arrive que, dans le moment même où nous disons du bien de quelqu'un, ce quelqu'un dit du mal de nous. Cette observation est accablante pour les âmes droites et honnêtes.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

L'homme que chacun croit heureux, si le sort le frappe et si la douleur l'accable, perd à l'instant, aux yeux de l'indifférent (quelquefois même à ceux de l'ami), le prestige dont le bonheur l'avait environné ; il lui paraît un autre homme, un homme ordinaire, un homme comme lui, un homme qu'il faut plaindre et non envier ; et, dût-il comprendre et partager ses peines, de ce moment ses manières avec lui, l'idée qu'il en avait, changent sans qu'il s'en aperçoive lui-même, et elles ne redeviennent jamais ce qu'elles ont été.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

La douleur dans une âme faible est un accablement, un envahissement de tout ; elle l'anéantit ; mais la crise passée, ces organes faibles reprennent leur peu d'énergie, ou peuvent au moins la reprendre. Mais dans une âme forte, où le désespoir pénètre lentement, où il s'empare une à une de toutes les facultés, où on ne cède, pour ainsi dire, qu'après avoir combattu, la douleur est un mal qui s'identifie avec nous, qui devient une partie de nous-mêmes et que l'on peut dire sans remède.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Au premier moment une âme droite est accablée par une grande injustice ; au second elle en est révoltée.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

L'idée d'être mal jugé par ceux que l'on estime est un poids qui accable.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

On exige, sans s'en apercevoir, que les gens malheureux soient toujours tristes et accablés. Quand la nécessité de vivre, d'exister, de donner quelque relâche à leurs peines les fait agir ou parler comme d'autres, on en est en quelque sorte surpris, et l'homme le plus juste, le plus sensible, a besoin d'un moment de réflexion pour bien comprendre que la nature impose des lois auxquelles la douleur même doit se soumettre, et qu'elle peut ne rien perdre de sa force au milieu des actions ordinaires de la vie.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Il arrive dans le malheur un instant où, épuisé, accablé, ayant perdu tout espoir, on s'abandonne en quelque sorte soi-même, et, par une bizarrerie de la nature, c'est souvent alors que le cœur et l'esprit, soulagés de la foule de sensations qui les agitaient, laissent voir tout à coup ce qu'on aurait dû faire, et ce qu'il reste encore à faire.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Si l'ingratitude nous accable, ce n'est pas seulement parce qu'elle est un mal sans remède, mais parce qu'on la trouve où l'on croyait trouver la reconnaissance.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Accablé sous la voûte du néant, ma pensée ne peut en percer la profondeur pour monter jusqu'au génie.
Citation de Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

La haine de vos semblables vous tient en éveil, mais leur mépris vous accable.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

Le pauvre se trouve comme pressé par deux ennemis également cruels, la misère et l'opulence : l'une l'accable de ses besoins, l'autre l'écrase de ses mépris.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

La vie est cruelle ; elle accable les accablés et s'acharne sur ce qui tombe.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 juin 1868.

Pourquoi faut-il que les mêmes gens qui ne peuvent nous donner une once de félicité, soient en mesure de nous accabler d'une montagne de chagrins ? La famille est comme le monde, dont elle fait partie ; sa puissance pour le mal est centuple de sa puissance pour le bonheur.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 septembre 1868.

Le hasard favorise les favorisés, et accable bien souvent davantage les accablés.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La hardiesse et le travail surmontent les plus grands obstacles. Il n'y a rien d'impossible à ceux qui savent oser et souffrir ; ceux qui s'endorment méritent d'être surpris et accablés.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

Le monde est une révolution journalière d'événements qui réveillent tour à tour dans le cœur des humains, les passions les plus violentes et les plus tristes ; des haines cruelles, des craintes arrières, des jalousies dévorantes, et des chagrins accablants.
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Les maximes et pensées (1742)

Le monde aime à accabler ceux qui réussissent, les envieux haïssent la réussite d'autrui.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 mars 1876.

Si tu fais bien, tu seras comblé de biens ; si tu fais mal, tu seras accablé de maux.
Citation de Étienne de Jouy ; La morale appliquée à la politique (1822)

Les sots ont beaucoup de temps à perdre, alors ils accablent les gens d'esprit.
Citation de Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les pensées, observations et réflexions (1810)

Ami, n'accable point un malheureux qui t'aime.
Citation de Jean Racine ; Andromaque (1667)

Autres citations à découvrir :