François Mauriac

Les 36 citations de François Mauriac :

Tous les esprits ne sont pas accoutumés à envisager certains problèmes.
François Mauriac ; Les mémoires politiques (1967)
Toujours nous sommes à la source des jugements erronés que l'étranger porte sur nous.
François Mauriac ; Les mémoires politiques (1967)
La technique de penser est assez généralement déprisée par les imbéciles.
François Mauriac ; L'homme et le péché (1938)
Paris est une solitude peuplée ; une ville de province est un désert sans solitude.
François Mauriac ; La province (1926)
L'insatisfaction crée la colère et la jouissance, puis le remords.
François Mauriac ; Journal intime (1937)
Le remords, c'est le cri de Dieu blessé par la faute de sa créature.
François Mauriac ; L'homme et le péché (1938)
Dieu ne refuse jamais son pardon à qui le lui demande d'un cœur contrit et humilié.
François Mauriac ; L'homme et le péché (1938)
Mort, la seule de mes aventures que je ne commenterai pas.
François Mauriac ; Journal intime (1937)
Pour ne pas manger le pain des pauvres, j'ai décidé de travailler !
François Mauriac ; D'un Bloc-notes à l'autre (1952-1969)
Ce qui est inaccessible ne vaut pas qu'on s'y sacrifie.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
Il ne faut plus compter aujourd'hui les uns sur les autres.
François Mauriac ; Lacordaire (1976)
Lorsque la réalité ne fournit pas au jaloux de quoi nourrir sa jalousie, il imagine, il invente.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)
L'éternelle vitalité du Je suscite le remords.
François Mauriac ; L'homme et le péché (1938)
L'amant, parfois, se rêve l'assassin de ce qu'il aime.
François Mauriac ; Journal intime (1937)
Le temps n'est plus où le monde nous passait tout.
François Mauriac ; Les mémoires politiques (1967)
Il faut tout craindre de l'homme enclin à se flatter de fausses raisons.
François Mauriac ; Dieu et Mammon (1929)
Rien ne dérange davantage une vie que l'amour, et le suprême amour la bouleverse plus qu'aucun autre.
François Mauriac ; Trois grands hommes devant Dieu (1930)
Nous devons avoir faim et soif de justice, mais non faim et soif de vengeance.
François Mauriac ; D'un Bloc-notes à l'autre (1952-1969)
Les grands romans viennent du cœur.
François Mauriac ; Nouveaux mémoires intérieurs (1964)
On ne peut rien dire dès qu'on ne peut tout dire.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
Le véritable amour n'est pas aveugle, il est lucide.
François Mauriac ; Le bâillon dénoué (1945)
Quelle puissance de mensonge l'amour développe en nous !
François Mauriac ; Thérèse Desqueyroux (1927)
Rien n'est jamais acquis une fois pour toutes avec les êtres, ni en amour, ni en amitié.
François Mauriac ; La Pharisienne (1941)
La trahison en ce monde est le pain quotidien.
François Mauriac ; Journal intime (1937)
Il faut s'aimer sans complications, sans drames.
François Mauriac ; Le mal (1924)