Les citations et pensées sur le mépris

Les 60 citations et proverbes mépris :

Le mépris n'est souvent que le retranchement où s'abrite l'homme à bout de raisons.
Citation de Jean-Louis-Auguste Commerson ; La petite encyclopédie bouffonne (1860)

Le mépris doit être le plus mystérieux de nos sentiments.
Citation de Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Le mépris est le plus impitoyable des sentiments.
Citation de Henry de Montherlant ; Le cardinal d'Espagne (1960)

En fait de procédés, on est bien près du mépris quand on a droit à l'indulgence.
Citation de Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)

On traite de nos jours par le mépris ce qui mérite souvent respect et considération.
Citation de Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

On répond par le mépris à toute imposture.
Citation de Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

Le mépris est la meilleure réponse à l'insulte.
Citation de Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

Le mutisme peut être pris aussi pour du mépris.
Citation de Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

Le meilleur parti à prendre, si tu te sens tomber en disgrâce, est de répondre par un mépris égal ou supérieur encore. Tu auras toutes les chances de voir l'orgueil de ton adversaire se muer en humilité, et même si les choses ne vont pas jusque-là, il ressentira au fond de lui un tel affront et, du même coup, une telle estime pour toi, que la punition sera suffisante.
Citation de Giacomo Leopardi ; Zibaldone di pensieri (1827)

Le mépris a ses illusions comme le respect a ses candeurs, et le dédain pour les hommes procure des déconvenues.
Citation de Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Le mépris, ce souffle boréal, nous empêche de maudire.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Comme l'amour, le mépris pardonne, mais le ton est différent.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Qu'il faille de couches de pitié pour couvrir le mépris que par moments notre âme pourrait concevoir pour l'homme !
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Un peu de mépris, comme un peu de sel dans les mets, assaisonne bien tant de choses !
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Les mépris vengent noblement un grand cœur.
Citation de Christine de Suède ; Les maximes, sentences et pensées (1682)

Les femmes qui craignent le plus le mépris ne sont pas celles qui le méritent le moins.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

À l'infériorité de l'injure, opposons avec calme la supériorité du mépris. Le mépris de l'injure est peut-être le plus important progrès qui nous reste à faire.
Citation de Émile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

Le mépris dédaigneux que l'on affecte pour ses œuvres passées est la base sur laquelle on édifie son orgueil présent.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

L'audace et le mépris sont d'infidèles guides.
Citation de Jean Racine ; Alexandre le Grand (1665)

On voit dans ce siècle ce dont les siècles passés n'offrent point d’exemple ; c'est, non seulement le dédain, mais le mépris de la vieillesse, et même de l'âge mûr.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Le mépris que l'on fait de ce qui est respectable laisse dans l'âme des traces ineffaçables, et sur lesquelles il est impossible de revenir.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Le mépris n'est pas un argument.
Citation de Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

Les petites âmes, qui devinent avec tant de sagacité l'endroit où elles doivent frapper les âmes élevées pour leur causer une profonde douleur, n'ont pas même le sentiment, le moindre instinct du mépris qu'elles leur inspirent.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Le mépris est un supplément que nous ajoutons à l'insuffisance des lois pénales, ainsi qu'au désir de la vengeance, qui est la passion la plus véhémente de l'homme.
Citation de Jean-Louis Alibert ; La physiologie des passions (1825)

Le mépris est comme le fer brûlant dont on use pour noter d'infamie les criminels. Ses empreintes sont presque toujours ineffaçables. Ce sentiment est aussi utile que la haine dans les rapports sociaux. Où en serions-nous, s'il n'existait pas ! Comment punir les ingrats, les imposteurs, les traîtres, les avares, les calomniateurs ?
Citation de Jean-Louis Alibert ; La physiologie des passions (1825)