Les citations et aphorismes sur l'affection.

Les aphorismes et axiomes sur le mot affection :

Ma vie s'est réfugiée dans mes affections, elles seules peuvent me faire jouir et souffrir.
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Les fragments (1808)

Il y a deux choses tout à fait différentes dans l'affection que l'on porte à ses amis et dans celle qu'ils nous portent, c'est de la sentir et de la prouver dans l'occasion.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

La constance, en amour, vient de la profondeur de ses affections, ou du mérite de celle qui les fait naître, ou de la force de l'habitude ou de la froideur.
Citation de Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

Le moyen le plus sûr de se concilier l'affection des autres, ce sont des bienfaits réels ; mais il tient compte aussi d'une volonté bienfaisante, alors même que la fortune n'y répond pas. Nous aimons naturellement ceux en qui nous croyons reconnaître une disposition de libéralité, de bienfaisance, de justice.
Citation de Ambroise Rendu ; Le traité de morale (1834)

Chaque homme donne à ses affections un degré d'importance proportionné à la trempe de son âme, ou à sa situation. C'est ainsi que les plus grands malheurs émeuvent à peine les uns, et que les plus petites choses tourmentent tant les autres. Les effets sont donc beaucoup plus en raison de la constitution que de la nature des événements qui les produisent.
Citation de Paul Thiébault ; Le recueil de pensées (1805)

Les affections douces font le bonheur de la vie.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l'homme considéré moralement (1802)

De deux personnes qui s'aiment on ne distingue plus celle qui commande de celle qui obéit ; entre elles la confiance est entière, parce que l'affection est réciproque. L'amour les a confondues dans une égalité si intime, que de leurs deux âmes elle ne forme plus qu'un seul être.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Quelque bonne que soit la charité publique, elle ne saurait valoir, pour celui qui en est l'objet, l'affection du foyer domestique. La charité se partage, l'affection se concentre, se particularise. Qu'y a-t-il au monde de plus doux que ces tendres soins, ces affectueuses complaisances, ces mille petites attentions et délicatesses dont on entoure un vieillard que l'on vénère et que l'on aime ! Un pareil tribut est bien légitime, et qui oserait blâmer ces touchantes flatteries du cœur ? N'est-ce pas là la dette sacrée de la nature, si doucement acquittée par la reconnaissance ? Ah ! il est digne de la piété filiale d'embellir les derniers jours d'un bon père et d'une bonne mère, et de leur dérober sous des fleurs le triste chemin de la tombe.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Les affections naturelles d'époux, de frère ou de fils, procure la plus douce des sociétés de ce monde.
Citation de Suzanne Curchod ; Les mélanges et pensées (1798)

La vie des femmes est à peu près toujours la même ; les circonstances politiques ont peu d'influence sur elles ; ce sont les affections de leur cœur qui règlent leur destinée.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Les maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Il y a des cœurs de marbre, sur lesquels tout glisse, nés sans tendresse ni affection.
Citation de Madeleine de Souvré ; Les maximes et pensées (1678)

Le fil de l'affection une fois rompu ne se renoue plus.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 juin 1849.

L'habitude de certaines affections de l'âme donne aux muscles du visage une contraction qui fait lire le caractère sur la figure.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes (1823)

L'affection, comme la prière, est un secret à deux.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 août 1868.

La liberté réelle, cordiale, douce, humaine, c'est le devoir dans l'affection.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 juillet 1852.

Choisis bien ta compagne si elle doit solder un immense arriéré d'affections.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 juin 1852.

Le cœur pardonne tant qu'il croit à l'affection de l'être aimé.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Il y a peu de sensibilité, ou beaucoup de vertu, dans un cœur toujours maître de ses joies, de ses peines et de ses affections.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

On conserve toute sa vie de l'affection pour l'être dont des évènements indépendants de la volonté nous séparent.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Le monde croit difficilement à une affection désintéressée de la part d'un homme.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Le cœur le moins présomptueux, devenu l'objet d'une affection exclusive, se défend avec peine d'une certaine satisfaction de soi qu'il est dangereux de caresser.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Supposer un terme à l'affection, c'est en détruire le charme.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Il n'y a point de vieillesse pour la véritable affection.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La bienveillance pour les autres attire leur affection, et la sévérité pour soi commande l'estime.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

L'affection s'altère toujours plus ou moins par la négligence.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Autres citations à découvrir :