Gabriel Meurier.

Sa biographie :

Gabriel Meurier

Grammairien et lexicographe français né en 1520 ou 1530 à Avesnes-sur-Helpe dans le Pas-de-Calais, Gabriel Meurier serait mort à Anvers en Belgique vers 1593. Meurier est l’auteur d’un dictionnaire des proverbes, dictons et adages français publié en 1568 : Le trésor des sentences.

Découvrez sa biographie complète sur Wikipédia.

Les 75 citations de Gabriel Meurier :

Ami de bouche qui cœur ne touche, vaut autant aveugle que louche.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Au rire on connaît le niais.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À bon droit, aider on doit.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À ce qui est fait, nul ne peut y remédier.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Plus fait celui qui veut que celui qui peut.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À peu parler, bien besogner.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Bien parler est du sage, et bien vivre son adage.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À ton voisin, pour la paix donne du pain et de ton vin.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Le diable est le père du mensonge.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À pauvre cœur petit souhait.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Les promesses sont des femelles, les effets sont des mâles.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

La bonne amitié est une seconde parenté.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Mal sur mal n'est pas santé, mais un mal est par un autre contenté.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À Dieu, à maître ni à parent, l'on ne peut rendre l'équivalent.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Amis sont bons en toute place, que qui n'en a pas s'en fasse.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À méchante foire, bonne chère et bien boire.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Après vent pluie vient.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Dieu n'oublie pas les siens.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Où femmes il y a, silence n'y a.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

L'homme qui beaucoup boit, tard paye ce qu'il doit.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Avis donné n'est pas preuve de vérité.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Autant d'amis, autant d'avis.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À qui Dieu veut aider, nul ne peut s'opposer.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

Bien danse à qui la fortune chante.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)

À bon vin il ne faut point d'enseigne.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)