Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (9)

Les citations de Vauvenargues :

Les avares ne se piquent pas ordinairement de beaucoup de choses.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 795 (1746)
La folie de ceux qui réussissent est de se croire habiles.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 796 (1746)
La raillerie est l'épreuve de l'amour-propre.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 797 (1746)
La gaieté est la mère des saillies.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 798 (1746)
Les sentences sont les saillies des philosophes.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 799 (1746)
Les hommes pesants sont opiniâtres.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 800 (1746)
Nos idées sont plus imparfaites que la langue.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 801 (1746)
La langue et l'esprit ont leurs bornes ; la vérité est inépuisable.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 802 (1746)
Un peu de bon sens fait évanouir beaucoup d'esprit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 804 (1746)
Le caractère du faux esprit est de ne paraître qu'aux dépens de la raison.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 805 (1746)
On est d'autant moins raisonnable sans justesse qu'on a plus d'esprit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 806 (1746)
L'esprit a besoin d'être occupé, et c'est une raison de parler beaucoup que de penser peu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 807 (1746)
Qui ne sait s'entretenir et s'amuser soi-même veut entretenir et amuser les autres.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 808 (1746)
On trouve fort peu de paresseux que l'oisiveté n'incommode.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 809 (1746)
Les paresseux ont toujours envie de faire quelque chose.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 810 (1746)
La raison ne doit pas régler mais suppléer la vertu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 811 (1746)
Aidons-nous des mauvais motifs pour nous fortifier dans les bons desseins.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 813 (1746)
Les conseils les plus faciles à pratiquer sont les plus utiles.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 814 (1746)
Conseiller, c'est donner aux hommes des motifs d'agir qu'ils ignorent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 815 (1746)
Nous nous défions de la conduite des meilleurs esprits, et nous ne nous défions pas de nos conseils.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 816 (1746)
Il y a plus de sévérité que de justice.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 820 (1746)
Il faudrait qu'on nous pardonne, au moins, les fautes qui n'en sont pas, sans nos malheurs.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 821 (1746)
L'adversité fait beaucoup de coupables et d'imprudents.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 822 (1746)
On n'est pas toujours si injuste envers ses ennemis qu'envers ses proches.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 823 (1746)
La haine des faibles n'est pas si dangereuse que leur amitié.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 824 (1746)
La haine n'est pas moins volage que l'amitié.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 826 (1746)
La pitié est moins tendre que l'amour.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 827 (1746)
Les choses que l'on sait le mieux sont celles qu'on n'a pas apprises.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 828 (1746)
Au défaut des choses extraordinaires, nous aimons qu'on nous propose à croire celles qui en ont l'air.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 829 (1746)
L'esprit développe les simplicités du sentiment pour s'en attribuer l'honneur.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 830 (1746)
On tourne une pensée comme un habit, pour s'en servir plusieurs fois.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 831 (1746)
La paresse et la crainte de se compromettre ont introduit l'honnêteté dans la dispute.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 834 (1746)
Si les grandes pensées nous trompent, elles nous amusent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 836 (1746)
Faites seulement une réflexion digne d'être écrite.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 841 (1746)
Tout ce que nous prenons dans la morale pour défaut n'est pas tel.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 842 (1746)
Nous remarquons beaucoup de vices, pour admettre peu de vertus.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 843 (1746)
L'esprit est borné jusque dans l'erreur, qu'on dit son domaine.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 844 (1746)
L'intérêt d'une seule passion, souvent malheureuse, tient quelquefois toutes les autres en captivité.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 846 (1746)
La raison porte ses chaînes sans pouvoir les rompre.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 846 (1746)
Il y a des faiblesses inséparables de notre nature.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 846 (1746)
Qui aime la vie craint la mort.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 847 (1746)
La gloire et la stupidité cachent la mort, sans triompher d'elle.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 848 (1746)
Le terme du courage est l'intrépidité à la vue d'une mort sûre.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 849 (1746)
La noblesse est un monument de la vertu, immortelle comme la gloire.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 850 (1746)
Qui appelle les réflexions, elles le fuient ; et qui veut les chasser, elles l'obsèdent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 851 (1746)
Trop de dissipation et trop d'étude épuisent l'esprit, et le laissent à sec.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 852 (1746)
Il y a des âmes volages que toutes les passions dominent tour à tour.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 853 (1746)
L'esprit ne fait pas connaître la vertu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 855 (1746)
Il n'y a point d'homme qui ait assez d'esprit pour n'être jamais ennuyeux.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 856 (1746)
La plus charmante conversation lasse l'oreille d'un homme occupé de quelque passion.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 857 (1746)
Le monde est rempli de ces hommes qui imposent aux autres par leur réputation.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 859 (1746)
On guérit quelquefois, en un moment, d'une femme qu'on a recherchée avec ardeur.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 859 (1746)
On est encore bien éloigné de plaire, lorsqu'on n'a que de l'esprit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 860 (1746)
L'esprit ne nous garantit pas des sottises de notre humeur.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 861 (1746)
Le désespoir est la plus grande de nos erreurs.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 862 (1746)
La nécessité de mourir est la plus amère de nos afflictions.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 863 (1746)
La mort comble l'adversité.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 864 (1746)
Les meilleurs conseils sont peu utiles si nos propres expériences nous instruisent rarements.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 865 (1746)
Les conseils qu'on croit les plus sages sont les moins proportionnés à notre état.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 866 (1746)
Un peu de culture et beaucoup de mémoire font paraître l'esprit étendu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 871 (1746)