Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (7)

Les citations de Vauvenargues :

Les femmes ont plus de vanité que de tempérament, et plus de tempérament que de vertu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 681 (1746)
C'est être bien dupe d'aimer le monde quand on n'aime ni les femmes, ni le jeu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 682 (1746)
Il est si naturel aux hommes de tout tirer à soi qu'ils s'approprient jusqu'à la volonté de leurs amis.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 684 (1746)
L'imperfection est le principe nécessaire de tout vice, mais la perfection est une et incommunicable.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 687 (1746)
Les qualités les plus aimables dans les jeunes gens deviennent un opprobre dans la vieillesse.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 688 (1746)
La vieillesse ne peut couvrir sa nudité que par la véritable gloire.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 689 (1746)
La gloire tient lieu des talents qu'une longue vie a usés.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 689 (1746)
Les hommes ont l'esprit trop étroit pour estimer à la fois plusieurs choses.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 691 (1746)
Les dons de la nature et de la fortune ne sont pas si rares que l'art d'en jouir.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 692 (1746)
On ne pratique guère ses devoirs que par nécessité ou par habitude.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 696 (1746)
Rien de long n'est fort agréable, pas même la vie, cependant on l'aime.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 698 (1746)
Il est permis de regretter la vie, non par timidité mais devant la mort.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 699 (1746)
Qu'il est difficile de se résoudre à mourir !
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 700 (1746)
Toutes les richesses de l'expression appartiennent à ceux qui savent les mettre à leur place.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 702 (1746)
Il ne faut pas craindre de redire une vérité ancienne.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 703 (1746)
Il est rare qu'une grande coquette allume de grandes passions.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 705 (1746)
Les femmes ne peuvent comprendre qu'il y ait des hommes désintéressés à leur égard.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 720 (1746)
Il n'est pas libre à un homme qui vit dans le monde de n'être pas galant.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 721 (1746)
Les femmes n'estiment dans les hommes que l'effronterie.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 723 (1746)
On ne loue jamais une femme même médiocre comme elles-mêmes se louent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 724 (1746)
II y a peu de choses que nous sachions bien.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 726 (1746)
Qui n'écrit point parce qu'il pense, pense qu'il est inutile de penser pour écrire.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 727 (1746)
Tout ce qu'on n'a pensé que pour les autres est ordinairement peu naturel.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 728 (1746)
La clarté est le vernis des maîtres.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 730 (1746)
La clarté épargne les longueurs, et tient lieu de preuves aux idées.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 731 (1746)
Les grands philosophes sont les génies de la raison.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 733 (1746)
Nous recevons quelquefois de grandes louanges avant d'en mériter de raisonnables.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 737 (1746)
Les réputations mal acquises se changent en mépris.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 738 (1746)
L'espérance est le plus utile ou le plus pernicieux des biens.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 739 (1746)
Impertinent est celui de vouloir faire croire qu'on n'a pas assez d'illusions pour être heureux.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 742 (1746)
Qui souhaiterait sérieusement des illusions en aurait au-delà de ses vœux.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 743 (1746)
La sagesse est le tyran des faibles.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 745 (1746)
Les regards affables ornent le visage des rois.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 746 (1746)
La licence étend toutes les vertus et tous les vices.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 747 (1746)
L'indolence est le sommeil des esprits.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 750 (1746)
Lorsque la beauté règne sur les yeux, il est probable qu'elle règne encore ailleurs.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 752 (1746)
Si les faiblesses de l'amour sont pardonnables, c'est principalement aux femmes qui règnent par lui.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 754 (1746)
Ceux qui ne savent plus plaire aux femmes s'en corrigent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 756 (1746)
L'utilité de la vertu est si manifeste que les méchants la pratiquent par intérêt.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 759 (1746)
Rien n'est si utile que la réputation, et rien ne donne la réputation si sûrement que le mérite.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 760 (1746)
La gloire est la preuve de la vertu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 761 (1746)
La libéralité de l'indigent est nommée prodigalité.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 763 (1746)
La profusion n'avilit que ceux qu'elle n'illustre pas.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 764 (1746)
Mieux vaut déroger à sa qualité qu'à son génie.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 770 (1746)
Il n'y a point de vice qui ne soit nuisible et dénué d'esprit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 771 (1746)
Moins on mérite sa fortune plus il faut se donner de peine pour la faire.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 773 (1746)
Les sots usent des gens d'esprit comme les petits hommes portent de grands talons.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 775 (1746)
Il ne faut pas tâcher de contenter les envieux.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 777 (1746)
Qui devient vieux doit se parer.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 783 (1746)
Les dons intéressés sont importuns.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 792 (1746)
Les avares ne se piquent pas ordinairement de beaucoup de choses.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 795 (1746)
La raillerie est l'épreuve de l'amour-propre.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 797 (1746)
Les sentences sont les saillies des philosophes.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 799 (1746)
Les hommes pesants sont opiniâtres.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 800 (1746)
Nos idées sont plus imparfaites que la langue.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 801 (1746)
La langue et l'esprit ont leurs bornes ; la vérité est inépuisable.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 802 (1746)
Un peu de bon sens fait évanouir beaucoup d'esprit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 804 (1746)
L'esprit a besoin d'être occupé, et c'est une raison de parler beaucoup que de penser peu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 807 (1746)
Qui ne sait s'entretenir et s'amuser soi-même veut entretenir et amuser les autres.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 808 (1746)
On trouve fort peu de paresseux que l'oisiveté n'incommode.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 809 (1746)