Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (8)

Les citations de Vauvenargues :

Les paresseux ont toujours envie de faire quelque chose.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 810 (1746)
La raison ne doit pas régler mais suppléer la vertu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 811 (1746)
Aidons-nous des mauvais motifs pour nous fortifier dans les bons desseins.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 813 (1746)
Nous nous défions de la conduite des meilleurs esprits, et nous ne nous défions pas de nos conseils.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 816 (1746)
Il y a plus de sévérité que de justice.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 820 (1746)
Il faudrait qu'on nous pardonne, au moins, les fautes qui n'en sont pas, sans nos malheurs.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 821 (1746)
La haine des faibles n'est pas si dangereuse que leur amitié.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 824 (1746)
La haine n'est pas moins volage que l'amitié.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 826 (1746)
La pitié est moins tendre que l'amour.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 827 (1746)
Au défaut des choses extraordinaires, nous aimons qu'on nous propose à croire celles qui en ont l'air.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 829 (1746)
L'esprit développe les simplicités du sentiment pour s'en attribuer l'honneur.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 830 (1746)
On tourne une pensée comme un habit, pour s'en servir plusieurs fois.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 831 (1746)
Faites seulement une réflexion digne d'être écrite.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 841 (1746)
Tout ce que nous prenons dans la morale pour défaut n'est pas tel.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 842 (1746)
Nous remarquons beaucoup de vices, pour admettre peu de vertus.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 843 (1746)
L'esprit est borné jusque dans l'erreur, qu'on dit son domaine.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 844 (1746)
L'intérêt d'une seule passion, souvent malheureuse, tient quelquefois toutes les autres en captivité.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 846 (1746)
La raison porte ses chaînes sans pouvoir les rompre.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 846 (1746)
Il y a des faiblesses inséparables de notre nature.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 846 (1746)
Qui aime la vie craint la mort.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 847 (1746)
La gloire et la stupidité cachent la mort, sans triompher d'elle.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 848 (1746)
Le terme du courage est l'intrépidité à la vue d'une mort sûre.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 849 (1746)
La noblesse est un monument de la vertu, immortelle comme la gloire.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 850 (1746)
Qui appelle les réflexions, elles le fuient ; et qui veut les chasser, elles l'obsèdent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 851 (1746)
Trop de dissipation et trop d'étude épuisent l'esprit, et le laissent à sec.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 852 (1746)
Il y a des âmes volages que toutes les passions dominent tour à tour.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 853 (1746)
L'esprit ne fait pas connaître la vertu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 855 (1746)
Il n'y a point d'homme qui ait assez d'esprit pour n'être jamais ennuyeux.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 856 (1746)
Le monde est rempli de ces hommes qui imposent aux autres par leur réputation.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 859 (1746)
On guérit quelquefois, en un moment, d'une femme qu'on a recherchée avec ardeur.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 859 (1746)
On est encore bien éloigné de plaire, lorsqu'on n'a que de l'esprit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 860 (1746)
La mort comble l'adversité.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 864 (1746)
Les meilleurs conseils sont peu utiles si nos propres expériences nous instruisent rarements.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 865 (1746)
Les conseils qu'on croit les plus sages sont les moins proportionnés à notre état.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 866 (1746)
Un peu de culture et beaucoup de mémoire font paraître l'esprit étendu.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 871 (1746)
Il ne faut pas jeter du ridicule sur les opinions respectées.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 872 (1746)
L'incrédulité a ses enthousiastes, ainsi que la superstition.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 874 (1746)
Une infinité d'hommes obscurs se placent au rang des génies, seulement à cause qu'ils la méprisent.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 875 (1746)
Nous tirons vanité de nos faiblesses et de nos folles erreurs.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 876 (1746)
La raison fait des philosophes, et la gloire fait des héros ; la seule vertu fait des sages.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 876 (1746)
Personne n'est seul dans son espèce.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 877 (1746)
Lorsque notre âme est pleine de sentiments, nos discours sont pleins d'intérêt.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 878 (1746)
Le faux, présenté avec art, nous surprend et nous éblouit, mais le vrai nous persuade et nous maîtrise.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 879 (1746)
On ne peut contrefaire le génie.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 880 (1746)
Nous sommes si occupés de nous-même que nous ne faisons pas la moindre attention au reste.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 882 (1746)
Il y a peu de choses dont nous jugions bien !
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 883 (1746)
Nous n'avons pas assez d'amour-propre pour dédaigner le mépris d'autrui.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 884 (1746)
Personne ne nous blâme si sévèrement que nous nous condamnons souvent nous-mêmes.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 885 (1746)
Personne ne peut se vanter de n'avoir jamais élé méprisé.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 888 (1746)
Il y a peu de choses qui dépendent de notre conduite !
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 889 (1746)
Combien de vertus et de vices sont sans conséquence !
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 890 (1746)
Pour ne pas perdre le mérite d'être habile, nous en perdons quelquefois le fruit.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 891 (1746)
Les gens vains ne peuvent être habiles, car ils n'ont pas la force de se taire.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 892 (1746)
Rien n'est plus facile aux hommes en place que de s'approprier le savoir d'autrui.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 896 (1746)
Il est peut-être plus utile de savoir et de vouloir se servir de gens instruits, que de l'être soi-même.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 897 (1746)
Qui a un grand sens sait beaucoup.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 898 (1746)
L'essence de la paix est d'être éternelle.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 900 (1746)
Préférer le certain à l'incertain est une politique utile mais bornée.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 904 (1746)
Les hommes sont ennemis nés les uns des autres.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 905 (1746)
Dire également du bien de tout le monde est une petite et mauvaise politique.
Vauvenargues ; Les réflexions et maximes, 907 (1746)