Les citations et aphorismes sur les gens.

Les aphorismes et axiomes sur le mot gens :

Il y a des gens parfaitement nuls, il n'y en a pas d'universels.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Les esquisses et sentences (1891)

Il n'y a pas de gens plus vides que ceux qui sont pleins d'eux-mêmes.
Citation de Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Les pensées, observations et réflexions (1810)

Il est des gens qui semblent nés pour engraisser l'ennui.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il ne faut à certaines gens qu'un petit ruban de plus pour devenir morveux.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il est des gens qui font si sèchement leur devoir, que ce devoir ressemble à un pensum qu'ils s'infligent.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il y a des gens qui ont l'air si endimanchés dans la douceur !
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il y a des gens qui aiment à être entourés de trompettes et à rencontrer la fanfare.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il y a bien des gens qui ne sont que des demi : demi-amis, demi-époux, demi-maîtres... incomplets, toujours.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il y a des gens qui sont toujours contents d'eux, ce ne sont pas ceux dont je suis le plus contente.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il y a des gens qu'on ne sent vraiment méchants que quand ils veulent être bons.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Il y a des gens qui se blottissent dans la paresse comme dans un nid.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Les gens inexcusables sont les plus féconds en excuses.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Que de gens vivent comme des morts !
Citation de Jules Renard ; Journal du 14 novembre 1900.

Les gens qui ne veulent pas comprendre se rendent inutilement bien malheureux.
Citation de Jules Renard ; Journal du 9 avril 1890.

Il faut prendre les gens comme ils sont, sans les discuter ni les quereller.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 mai 1869.

C'est triste de voir les gens qu'on aime changer. Ce remplacement d'une âme par une autre, dans un corps qui reste identique à ce qu'il était, est un spectacle navrant. On se sent trahi ! J'ai passé par là, et plus d'une fois.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à George Sand, le 19 septembre 1868.

Certaines natures ne souffrent pas. Les gens sans nerfs sont-ils heureux ? Mais de combien de choses ne sont-ils pas privés ? À mesure qu'on s'élève dans l'échelle des êtres, la faculté nerveuse augmente, c'est-à-dire la faculté de souffrir ; souffrir et penser seraient-ils donc même chose ? Le génie après tout n'est peut-être qu'un raffinement de la douleur, c'est-à-dire une méditation de l'objectif à travers notre âme ?
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 30 septembre 1853.

Les gens les plus haïs sont souvent ceux qui s'aiment eux-mêmes.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Il y a des gens qui ne savent écouter que ce qu'ils disent.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Le plus lucratif de tous les commerces serait d'acheter les gens ce qu'ils valent, et de pouvoir les revendre ce qu'ils s'estiment.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Que de gens n'iraient pas à l'église si Dieu seul les y voyait !
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Il y a des gens qui n'ont d'esprit que pour réparer leurs sottises.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Il y a des gens propres à tout, sauf à ce qu'ils font, et qui ne se trouvent déplacés qu'à leur place.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

Les gens qui parlent à bâtons rompus et sans suite semblent des livres auxquels il manque des feuillets.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

À la mort de bien des gens, l'on serait tenté de plaindre davantage le monde où ils vont que celui qu'ils laissent.
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)