Les citations et aphorismes sur être sensible.

Les aphorismes et axiomes sur le mot sensible :

Lorsque nous avons l'âme sensible et véhémente, la mort de ceux que nous aimons est comme une terrible lumière qui nous fait apercevoir tout à coup mille torts que nous craignons d'avoir eus avec eux. Nous faisons malgré nous une récapitulation rapide de toute notre conduite passée. La moindre erreur, le moindre oubli étant devenus impossibles à réparer, s'exagèrent, ou plutôt se créent dans notre imagination, et nous causent un véritable désespoir. Le temps seul peut nous rendre plus justes envers nous-mêmes, et nous faire sentir que nous ne pouvons vivre sans cesse avec ceux que nous aimons, comme si nous nous croyions au moment de les perdre.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

Lorsqu'une femme sensible et dont l'âme est généreuse a pour un homme un véritable attachement, soit d'amour, soit d'amitié, elle sent en elle, dans toutes les relations qu'elle a avec lui, quelque tendre qu'il puisse être, une supériorité de sensations et de dévouement qui le rabaisserait extrêmement à ses propres yeux, s'il lui était possible de s'en faire une juste idée.
Citation de Constance de Théis ; Les pensées diverses (1835)

L'homme bon et sensible cherche ses amis alors qu'il est heureux, mais dans l'adversité, l'homme délicat les évite.
Citation de Paul Thiébault ; Le recueil de pensées (1805)

Tous les souvenirs ne durent pas également chez tous les hommes : les souvenirs doux vivent de préférence chez les êtres bons et sensibles ; les souvenirs haineux dans une âme aigre et méchante. En effet, chaque sol, chaque climat conserve particulièrement ses plantes indigènes.
Citation de Paul Thiébault ; Le recueil de pensées (1805)

La joie, dans un cœur sensible et délicat, fait bien peu de bruit, mais combien elle est douce ! C'est comme un parfum d'autant plus suave que le cœur le renferme tout entier.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Il y a deux sortes de gens inaccessibles à l'injure, les hommes d'un haut mérite et les individus entièrement dépravés ; les premiers sont trop élevés pour en être atteints, les derniers trop avilis pour y être sensibles.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Hélas ! nous sommes aujourd'hui beaucoup plus sensibles aux subtilités de l'esprit qu'aux nobles qualités du cœur. Qu'un homme dise un bon mot, il est soudain répété par mille échos, et on le cite encore longtemps après qu'il a été prononcé ; qu'un autre fasse une belle action, on en parle un instant à peine, et puis elle tombe silencieuse dans le sein de l'oubli : heureusement Dieu est toujours là pour la recueillir.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

L'illusion est quelque chose de bien vivace dans le cœur de l'homme sensible ; victime de la méchanceté, c'est à peine s'il consent à y croire ; quand on est bon, il est si pénible de croire au mal !
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Plus nous méritons le blâme, moins nous y sommes sensibles : on se punit soi-même en s'endurcissant.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

La mélancolie est une souffrance qui affriande les cœurs sensibles ; il est une tristesse qu'on aime à ressentir, il est des larmes qu'on est heureux de pouvoir verser.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Le seul reproche du bienfait en rend le poids accablant pour un cœur noble et sensible.
Citation de Jean-François Marmontel ; Leçons d'un père à ses enfants (1806)

Le plus précieux don que les dieux puissent faire aux hommes est un cœur sensible à l'amitié.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

Le véritable ami est plus sensible aux peines de son ami qu'affecté de ses propres peines, et il jouit plus de ce qui lui arrive d'heureux que du moindre changement en bien dans sa propre position.
Citation de Charles-Jean Baptiste Bonnin ; La doctrine sociale (1820)

Les duperies sont souvent plus sensibles à l'amour-propre qu'à l'intérêt.
Citation de Joseph Sanial-Dubay ; Les pensées sur l'homme, le monde et les moeurs (1813)

Tout ce qui touche sensiblement le cœur est toujours le plus beau aux yeux.
Citation de Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.

L'instinct commun aux êtres sensibles et souffrants est de se réfugier dans les lieux les plus sauvages et les plus déserts, comme si des rochers étaient des remparts contre l'infortune, et comme si le calme de la nature pouvait apaiser les troubles malheureux de l'âme.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Paul et Virginie (1788)

Cachez que votre cœur est sensible, les méchants en abuseraient.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 avril 1869.

L'homme bon et sensible souffre plus des reproches qu'il fait que ceux auxquels il est obligé de les adresser.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Un cœur sensible et bon abjure sincèrement toute rancune.
Citation de George Sand ; Valentine (1831)

Un cœur de marbre, insensible aux remords, ne peut être sensible aux vrais plaisirs.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le mal n'est pas si grand quand on se trouve encore sensible après avoir commis une faute, c'est une preuve qu'il reste encore quelque chose de sain dans le cœur.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

Pourquoi les jugements désavantageux nous trouvent-ils si sensibles ? C'est que nous les trouvons trop véritables. S'ils étaient faux, on les négligerait ; ils ne nous blessent que parce qu'ils sont trop bien fondés.
Citation de Louis Bourdaloue ; Les pensées et réflexions (1704)

La colère de l'homme sensible est un nuage qui passe comme une giboulée de mars.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'âme sensible ne craint que l'oubli, cette affreuse mort du cœur.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

On peut avoir une imagination passionnée, et n'être au fond ni tendre ni sensible.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Autres citations à découvrir :