Les citations et maximes sur les larmes (2)

Les citations et aphorismes sur larmes :

Combien de larmes, que la mort fait couler, servent à arroser les vanités de la vie !
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Méprise l'homme orgueilleux qui a honte de verser des larmes.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

La charité purement humaine donne du pain avec ostentation ; la charité chrétienne essuie les larmes, et craint de se faire connaître.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Il y a des larmes pour le bonheur, il n'y en a pas pour les grands malheurs.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

L'homme le plus passionné peut être arrêté par des larmes.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Les larmes donnent de la consolation, cela est physique et moral.
Citation de Charles Pinot Duclos ; Morceaux choisis (1810)

Il y a noblesse à rendre des pleurs à un ami ; il y a grandeur d'âme à verser des larmes sur les misères de nos semblables quand il n'est point en notre pouvoir de les secourir autrement que par cette effusion sympathique.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Les larmes qui coulent sans témoins, bien que marquant une vraie douleur, coulent en pure perte ; pour qu'elles soient une effusion consolante, nos yeux ont besoin d'autres yeux pour y répondre, et d'un cœur pour les recevoir et les comprendre.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Les larmes qui se répandent avec les paroles ajoutent beaucoup à leur force ; et quelquefois peuvent y suppléer, car elles ont le poids de la voix.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Les larmes sont douces quand l'amitié nous les fait répandre.
Citation de Jean-François Sénault ; Pensées et anecdotes (1672)

Quand vous froissez un cœur qui ne bat que pour vous, vos larmes ont bientôt désarmé son courroux.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

Les hommes endurcis au mal, égoïstes, haineux, vindicatifs, cruels, qui demeurent immobiles aux gémissements de leurs semblables, qui sont capables de répandre leur sang, comment s'arrêteraient-ils à leurs larmes ?
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

Autres citations à découvrir :