Les citations et aphorismes sur la sympathie.

Les aphorismes et axiomes sur le mot sympathie :

La sympathie est l'un de ces mots avec lesquels on explique tout sans rien comprendre.
Citation de Étienne de Jouy ; La morale appliquée à la politique (1822)

Protéger l'amie contre la malveillance : quelle situation tragique ! Comment soulager ce roseau fléchissant ? Comment ranimer ce lumignon qui brûle encore ? Tout d'abord ne pas lui donner d'inquiétude, être bien portant, actif, content, dispos. Ensuite la rassurer sur elle-même, car elle doute toujours de sa valeur, de son mérite, des sentiments qu'elle inspire et même de ceux qu'on lui témoigne ; elle est plus que modeste, elle est craintive, sensible, effarouchée, défiante d'elle-même. La fortifier en la comprenant, en lui donnant la main, en la consultant, en lui donnant des preuves de confiance, de sympathie et d'affection.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mars 1873.

Je console par la distraction, les soins, les promenades, les conversations, la vie en commun, les discussions religieuses, les délibérations d'avenir, une pauvre âme bouleversée, abattue, combattue et désolée. Je me réconforte par la sympathie et par l'affection donnée et reçue. Faire du bien est bienfaisant. Être aimé soulage et fortifie.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La sociabilité sympathique est un bain de santé.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 12 février 1869.

Dans l'art d'endormir le soupçon et d'éveiller la sympathie, de rassurer la timidité et de flatter l'orgueil, d'éblouir l'imagination par l'éclat, d'entraîner l'esprit par l'audace, d'enlacer le cœur par l'ivresse, d'étourdir la conscience par la subtilité, Satan est sans rival.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)

Le papillon du sentiment n'éclot que sous le rayon de la bienveillance et dans l'atmosphère vivifiante de la sympathie. Soyons plutôt naïfs qu'ironiques dans l'intérêt de notre bonheur et du bonheur des autres, et ne tuons pas, sous la froideur piquante de la moquerie, la chrysalide qui demande à s'ouvrir.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil (1854)

La sympathie est le principe de ma vie. Or dès que je ne me sens plus de sympathie, dès que je n'aime plus, je me flétris comme un ballon percé. Avoir passé sa vie à se forger une cuirasse, à se blinder d'indifférence, pour aboutir à cette vulnérabilité !
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

La sympathie des esprits est aussi prompte dans les effets que celle des cœurs.
Citation de Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Rapprocher les hommes ; démasquer l'intolérance ; rendre la sympathie possible en dissipant les malentendus, en dévoilant les préjugés nuisibles, en montrant l'idéal, le but commun, en donnant à tous la main et en leur montrant qu'ils peuvent le faire entre eux sans honte, voilà ton devoir d’homme et de citoyen.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 février 1853.

Attache-toi à ce que chacun a de sympathie, bon, de meilleur, et non à son côté faible. Cherche à donner du plaisir, du bonheur aux autres ; que l'on aime à se trouver avec toi ; l'amabilité est un reflet de l'amour.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 mars 1848.

Il est des gens sympathiques comme l'encre du même nom : lorsqu'on ne peut pas les lire.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il est impossible de gagner les cœurs sans être muni de sympathie.
Citation de Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Le vrai mal, c'est le manque de milieu social, de sympathie, de stimulant et de succès.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 février 1851.

Tout ce qui est hétérogène se repousse, tout ce qui est homogène s'embrasse. La sympathie est l'aimant des âmes, et leur vrai lit de repos, c'est l'amour.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Entre égaux seulement l'amitié sympathise, et ceux qui ne le sont pas, l'amitié les égalise.
Citation de Publilius Syrus ; Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Deux corps qui se touchent sont moins unis que deux âmes sympathiques qui sont à cent lieues l'une de l'autre. Qu'est-ce que l'espace, qu'est-ce que le temps, pour ce qui n'a rien du temps ni de l'espace ?
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Les pensées, mélanges et poésies (1845)

Autres citations à découvrir :