Lao-Tseu (4)

Les citations de Lao-Tseu :

L'homme d'une vertu supérieure fait des largesses, il excelle à montrer de l'humanité.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, VIII - VIe s. av. J.-C.
Le cœur du sage aime à être profond comme un abîme.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, VIII - VIe s. av. J.-C.
L'homme d'une vertu supérieure se plaît dans la situation la plus humble.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, VIII - VIe s. av. J.-C.
Qui ne s'écarte point de sa nature subsiste longtemps.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.
Qui excelle à commander les hommes se met au-dessous d'eux.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXVIII - VIe s. av. J.-C.
Qui excelle à vaincre ne lutte pas.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXVIII - VIe s. av. J.-C.
Qui excelle à combattre ne se laisse pas aller à la colère.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXVIII - VIe s. av. J.-C.
Qui ne s'attache à rien ne le perd point.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIV - VIe s. av. J.-C.
Le sage fait consister ses désirs dans l'absence de tout désir.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIV - VIe s. av. J.-C.
Ce qui est calme est aisé à maintenir ; ce qui n'a pas encore paru est aisé à prévenir.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIV - VIe s. av. J.-C.
Ce qui est faible est aisé à briser ; ce qui est menu est aisé à disperser.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIV - VIe s. av. J.-C.
Un voyage de mille lieues a commencé par un pas.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIV - VIe s. av. J.-C.
Qui dompte les hommes est puissant ; qui se dompte lui-même est fort.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.
Qui se connaît lui-même est éclairé.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.
Qui connaît les hommes est prudent.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.
Qui se vante n'a point de mérite.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXIV - VIe s. av. J.-C.
Qui s'approuve lui-même ne brille pas.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXIV - VIe s. av. J.-C.
Ce que les hommes craignent, on ne peut s'empêcher de le craindre.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XX - VIe s. av. J.-C.
Qui n'a pas confiance dans les autres n'obtient pas leur confiance.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XVII - VIe s. av. J.-C.
Qui vit la mort sans périr jouit d'une éternelle longévité.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.
L'âme spirituelle doit commander à l'âme sensitive.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, X - VIe s. av. J.-C.
L'utilité vient de l'être, l'usage naît du non-être.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XI - VIe s. av. J.-C.
Être conscient de la difficulté permet de l'éviter.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Ne pas connaître l'éveil conduit à la confusion.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Si vous croyez savoir, vous ne savez pas.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Plus on voyage au loin, moins on se connaît.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Ne pas savoir et croire qu'on sait, c'est la maladie des hommes.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXI - VIe s. av. J.-C.
Paie le mal avec la justice, et la bonté avec la bonté.
Lao-Tseu ; Livre du Tao et de sa vertu - VIe s. av. J.-C.
Le saint-homme aide tous les êtres, et n'en délaisse aucun.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Qui marche bien ne laisse pas de traces ; qui parle bien ne commet pas de fautes.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXVII - VIe s. av. J.-C.
Le grave est la racine du léger ; le calme est le maître du mouvement.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXVI - VIe s. av. J.-C.
Qui promet à la légère tient rarement sa parole.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXIII - VIe s. av. J.-C.
En n'exaltant pas les sages, on empêche le peuple de se disputer.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, III - VIe s. av. J.-C.
Gouverne le mieux qui gouverne le moins.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
La modération doit être le premier soin de l'homme.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LIX - VIe s. av. J.-C.
La douceur triomphe de la dureté ; la faiblesse triomphe de la force.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXVIII - VIe s. av. J.-C.
La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Parole parée n'est pas sincère.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Qui sait se suffire est assez riche.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.
Qui excelle ne discute pas, il maîtrise sa science et se tait.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.
Qui se conduit vraiment en chef ne prend pas part à l'action.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXVIII - VIe s. av. J.-C.
Le silence permet de trouver son destin.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.