Lao-Tseu

Les 139 citations de Lao-Tseu :

Le faux savoir n'est que le principe de l'ignorance.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXVIII - VIe s. av. J.-C.

Combien est petite la différence de weï (un oui bref) et de o (un oui lent) !
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XX - VIe s. av. J.-C.

Savoir être constant s'appelle être éclairé.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XVI - VIe s. av. J.-C.

Qui est comblé d'honneurs et s'enorgueillit s'attire des malheurs.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, IX - VIe s. av. J.-C.

Qui triomphe de lui-même possède la force.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av. J.-C.

L'homme qui accumule abondamment la vertu triomphe de tout.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LIX - VIe s. av. J.-C.

Qui a de grandes passion est nécessairement exposé à de grands sacrifices.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XLIV - VIe s. av. J.-C.

Qui fait usage de la vertu n'éprouve aucune fatigue.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, VII - VIe s. av. J.-C.

Qui a de la vertu songe à donner ; qui est sans vertu songe à demander.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXIX - VIe s. av. J.-C.

Plus le sage donne aux autres, plus il a pour lui-même.
Lao-Tseu ; Livre du Tao et de sa vertu, LXXXI, 1 - VIe s. av. J.-C.

Qui ne s'occupe pas de vivre est plus sage que celui qui estime trop la vie.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXV - VIe s. av. J.-C.

Qui agit avec énergie est doué d'une ferme volonté.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXIII - VIe s. av. J.-C.

Quand le sage agit, il excelle à montrer sa capacité.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, VIII - VIe s. av. J.-C.

Plus les lois se manifestent, et plus les voleurs s'accroissent.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LVII - VIe s. av. J.-C.

Lorsqu'une armée est forte, elle n'emporte pas la victoire.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXVI - VIe s. av. J.-C.

Lorsqu'un arbre est devenu fort, on l'abat.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXVI - VIe s. av. J.-C.

Qui excelle à commander une armée n'a pas une ardeur belliqueuse.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXVIII - VIe s. av. J.-C.

L'homme vertueux n'est pas disert ; celui qui est disert n'est pas vertueux.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, LXXXI - VIe s. av. J.-C.

Quand la crainte ne veille pas, il arrive ce qui était à craindre.
Lao-Tseu ; Livre du Tao et de sa vertu, II, 73 - VIe s. av. J.-C.

L'homme content de son sort ne connaît pas la ruine.
Lao-Tseu ; Livre du Tao et de sa vertu, XXXIV, 5 - VIe s. av. J.-C.

L'échec est le fondement de la réussite.
Lao-Tseu ; Livre du Tao et de sa vertu, VIII, 1 - VIe s. av. J.-C.

Le difficile et le facile se produisent mutuellement.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, II - VIe s. av. J.-C.

Qui a fait de grandes actions et obtenu de la réputation se retire à l'écart.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, IX - VIe s. av. J.-C.

Les biens d'une acquisition difficile poussent l'homme à des actes qui lui nuisent.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XII - VIe s. av. J.-C.

Le sage redoute la gloire comme l'ignominie.
Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XIII - VIe s. av. J.-C.