Louis Dumur (4)

Les citations de Louis Dumur :

Le beau domine le vrai comme le ciel la terre.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le beau (1892)

La nature est contenue dans l'homme, et non l'homme dans la nature.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la nature (1892)

Mentir est le talent de ceux qui n'ont pas de talent !
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le talent (1892)

Ton trésor est le fruit de ton travail.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le travail (1892)

La charité n'est point l'amour de l'humanité, mais elle en est plutôt la pitié.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la charité (1892)

L'amour est une passion ; la charité est une vertu.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la charité (1892)

Les charités diffèrent de la charité comme les amours de l'amour.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la charité (1892)

La vertu est un gâteau un peu lourd pour les estomacs vicieux.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

Se dévouer pour son prochain est d'un noble cœur et d'un petit esprit.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

Plus on fait le bien d'une façon désintéressée, plus on est sensible à l'ingratitude.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

On s'aperçoit du mal à son actualité et du bien à sa virtualité.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

On se repent d'une mauvaise action, seulement après qu'elle fût jugée inutile.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

L'abîme qui sépare le bien et le mal est aisément comblé par l'intérêt.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

Les égoïstes de la sensibilité agacent plus qu'ils n'émeuvent.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Les larmes ne viennent jamais des couches profondes du cœur.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Les détresses du cœur sont des faiblesses de l'âme.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le degré d'émotion auquel un homme amène une foule est en raison directe de son sang-froid.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Pour réussir, il faut parler avec le cœur et agir sans lui.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Qui s'émeut de tout ignore les émotions.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Une excessive sensibilité témoigne plus de nerfs malades que de délicatesse de cœur.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

L'égoïsme du cœur est le plus noble de tous les égoïsmes, mais aussi le plus tyrannique.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Jeter l'argent par les fenêtres, c'est insulter la pauvreté !
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'argent (1892)

Trop de raisons jette sur tous les sentiments une disgrâce.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Il ne suffit pas que le cœur soit d'or, il faut encore qu'il soit délicat.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur donne quelquefois de l'esprit ; l'esprit ne donne jamais du cœur.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)