Louis Dumur (3)

Les citations de Louis Dumur :

Le cœur c'est l'enthousiasme, mais c'est aussi le fanatisme.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
Il y a des cas de fidélité, comme il y a des cas de diplosomie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
Le mariage est un esclavage de l'un des époux vis-à-vis de l'autre.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
On n'a pas la vie qu'on se fait, on a celle dont on est fait.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vie (1892)
Le temps est un fleuve dont la source et l'embouchure ne sont nulle part.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le temps (1892)
Les hommes en racontent beaucoup plus en amour qu'ils n'en font, et les femmes moins.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
Les femmes sont plus savantes en amour, et les hommes plus expérimentés.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
La jalousie est la maladie des gens qui ne savent pas faire confiance.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
La tyrannie de l'amour ne se fait jamais plus sentir que lorsqu'il n'y a plus d'amour.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
Il y a deux modes dans l'amour : le corps et l'âme ; il n'y a qu'une substance : la vie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
L'amour ne rend pas meilleur, il rend autre.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
La laideur n'est pas un vice : c'est une tare.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les femmes (1892)
On n'aime vraiment une femme que quand on ne la connaît pas !
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les femmes (1892)
Les sentiers les moins fréquentés sont toujours les plus pénibles.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le succès (1892)
Il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers : ce n'est pas un siège bien solide.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le succès (1892)
L'inquiétude, en affaires, est une fâcheuse maladie ; c'est la conscience qui bat trop fort.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'argent (1892)
Ce sont ceux qui vivent le plus des autres qui se plaignent le plus fort de leur égoïsme.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'intérêt (1892)
Il est rare que l'ambition, l'amour-propre et l'intérêt ne se fassent pas par échec mutuellement.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'intérêt (1892)
La folie de l'ambitieux est de monter toujours, fût-ce à reculons, fût-ce à plat ventre.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'ambition (1892)
On ne dissimule son ambition que pour mieux s'en nourrir.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'ambition (1892)
Qui se dit dépourvu d'ambition a, au moins, celle d'être plus sage que les autres.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'ambition (1892)
L'ambition est le ressort du monde, et c'est l'envie qui le tend.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'ambition (1892)
L'hypocrisie bien comprise n'est autre chose qu'une pudeur.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'hypocrisie (1892)
C'est l'intolérance qui a créé l'hypocrisie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'hypocrisie (1892)
Il faut mentir pour être cru.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'hypocrisie (1892)
La vanité commet plus de mensonges que l'intérêt.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'hypocrisie (1892)
On est jaloux par tempérament ; on est envieux par vocation.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'envie (1892)
La volonté n'a d'action sur les passions que si elle est une passion elle-même.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les passions (1892)
Nos habitudes dégénèrent en vices, et nos vices en habitudes.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les passions (1892)
Le cœur est un élève insubordonné, la raison un maître ignorant.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les passions (1892)
L'homme ne sent jamais plus vivement sa faiblesse que lorsqu'il entreprend d'épurer son âme.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
Les leçons que nous recevons de la vie nous donnent de l'expérience, rarement de l'humilité.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
Nos déchéances n'ébranlent pas notre amour-propre.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
Le cœur pardonne souvent, la raison parfois, l'amour-propre jamais.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
La modestie est un amour-propre réglé par la raison.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
Nous avouons notre faiblesse, mais nous ne manquons pas de l'appeler faiblesse humaine.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
La vie est vide pour ceux qui pensent à la vanité de la vie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vie (1892)
La jalousie est une passion de même ordre que l'avarice.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)