Benjamin Franklin.

Les meilleures citations de Benjamin Franklin :

Plutôt vous coucher sans souper, que de vous lever avec des dettes.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Il est plus aisé de bâtir deux cheminées que d'en tenir une chaude.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
L'emprunteur est esclave du prêteur, et le débiteur du créancier.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le carême est bien court pour ceux qui doivent payer à Pâques.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Les créanciers ont meilleure mémoire que les débiteurs.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Il est difficile qu'un sac vide se tienne debout.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le mensonge monte en croupe de la dette.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le second vice est de mentir, le premier est de s'endetter.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Un manant sur ses pieds est plus grand qu'un gentilhomme à genoux.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
C'est une folie d'employer son argent à acheter un repentir.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Réfléchis toujours avant de profiter d'un bon marché.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Les fous donnent les festins, et les sages les mangent.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Il ne faut qu'une légère voie d'eau pour submerger un grand navire.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Pour que le laboureur prospère, il faut qu'il conduise lui-même sa charrue.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Trois déménagemens font le même tort qu'un incendie.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Il faut voir ses affaires avec ses propres yeux, et ne pas trop s'en rapporter aux autres.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
La fileuse vigilante ne manque jamais de chemise.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le plaisir court après ceux qui le fuient.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le loisir sans nécessité produit des peines fâcheuses.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Avec du travail et de la patience, une souris coupe un câble.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Dieu ne refuse rien au travail.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le travail n'a pas besoin de souhaits.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Mon avis vaut mieux que le nôtre.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Le temps perdu ne se retrouve jamais.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1733)
Pour l'homme bien avisé, il ne faut que peu de paroles.
Benjamin Franklin ; L'almanach du pauvre Richard (1758)