Albert Camus.

Les proverbes et citations de Albert Camus :

Les hommes sont faibles, ou lâches ; ils aiment le plaisir et le bonheur immédiat.
Albert Camus ; L'homme révolté (1951)

L'absurdité est surtout le divorce de l'homme et du monde.
Albert Camus ; L'étranger (1942)

C'est si bon de se contredire de temps en temps, cela repose.
Albert Camus ; Caligula (1938)

Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort.
Albert Camus ; L'étranger (1942)

Je ne connais qu'un devoir : c'est celui d'aimer.
Albert Camus ; Les carnets (1942-1951)

La valeur la plus calomniée aujourd'hui est certainement la valeur de liberté.
Albert Camus ; Discours de Suède (1958)

Le châtiment sans jugement est supportable, il a un nom : le malheur.
Albert Camus ; La chute (1956)

L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile.
Albert Camus ; Lettres à un ami allemand (1948)

Un homme a toujours deux caractères : le sien, et celui que sa femme lui prête.
Albert Camus ; L'été (1954)

Il y a seulement de la malchance à n'être pas aimé ; il y a du malheur à ne point aimer.
Albert Camus ; L'été (1954)

Il n'y a pas de bonheur dans la haine.
Albert Camus ; Les justes (1949)

On ne peut dire vrai sans remplacer la haine par la compréhension.
Albert Camus ; Actuelles II, Chroniques (1948-1953)

Le terrorisme est un crime qu'on ne peut excuser.
Albert Camus ; Actuelles III, Chroniques (1939-1958)

Pour se suicider, il faut beaucoup s'aimer ; un vrai révolutionnaire ne peut pas s'aimer.
Albert Camus ; Les justes (1949)

La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un seul homme est asservi sur la terre.
Albert Camus ; Les justes (1949)

Point d'amour sans un peu d'innocence.
Albert Camus ; Les justes (1949)

Aucune promesse ne vaut pour l'homme s'il n'a conscience qu'il accomplit déjà cette promesse.
Albert Camus ; Les justes (1949)

Ce qui m'intéresse, c'est qu'on vive et qu'on meure de ce qu'on aime.
Albert Camus ; La peste (1947)

On se fatigue de la pitié, quand la pitié est inutile.
Albert Camus ; La peste (1947)

L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est.
Albert Camus ; L'homme révolté (1951)

Tout homme est un criminel qui s'ignore.
Albert Camus ; L'homme révolté (1951)

Comprendre c'est avant tout unifier.
Albert Camus ; Le mythe de Sisyphe (1942)

Il n'y a d'amour généreux que celui qui se sait en même temps passager et singulier.
Albert Camus ; Le mythe de Sisyphe (1942)

La pensée d'un homme est avant tout sa nostalgie.
Albert Camus ; Le mythe de Sisyphe (1942)

Vouloir, c'est susciter les paradoxes.
Albert Camus ; Le mythe de Sisyphe (1942)

Autre rubrique à découvrir :