Pierre-Claude-Victor Boiste

Biographie :

Pierre-Claude-Victor Boiste

Ancien avocat, poète et lexicographe français né à Paris en 1765, Pierre-Claude-Victor Boiste est mort à Ivry-sur-Seine le 24 avril 1824. Boiste est surtout connu pour son Dictionnaire de la langue française, qu'il publia en 1800 avec Bastien, son beau-père, et réédité à quinze reprises. Il est aussi l'auteur des œuvres suivantes : Le traité complet de versification française (1803), Le dictionnaire de géographie universelle (1806), et Le dictionnaire de belles-lettres (1821).

Les 79 citations de Pierre-Claude-Victor Boiste :

L'habitude est pour l'homme ce que l'écaillé est pour la tortue.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La clémence n'a jamais terni aucune gloire.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'égoïste ne peut échapper à loi du talion.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La plénitude de la vanité rend très comiques ceux qu'elle gonfle.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1800)

Celui qui se rend insupportable aux autres le devient bientôt à lui-même.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'intrigant est comme l'araignée qui entoure sa proie de fils imperceptibles.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La faction la plus redoutable est celle des impatients.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Ceux qui s'idolâtrent sont rarement idolâtrés.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

L'espérance vit d'hypothèses.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le temps ronge l'acier et met le marbre en poudre.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Tâchez d'être toujours tel que vous devez être.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le malheur obscurcit le plus bel horizon.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Les gens trop polis sont incommodants.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le ton impérieux masque la faiblesse.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Il est plus glorieux de se vaincre soi-même que de vaincre les autres.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La noblesse est un sol qui retourne promptement en friche, s'il n'est constamment cultivé par le mérite et la vertu.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le cœur de l'ambitieux est une fournaise ardente.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La liberté n'aime pas la foule.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Nulles personnes n'engagent leur foi avec plus d'ostentation que celles qui la violent davantage.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Après une violente tempête le moindre flot qui s'élève inspire de l'effroi.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Un homme fin ne peut être un grand homme, ni même un honnête homme.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Le fanatisme est fils de l'ignorance.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Les rêves nous figurent la vie à venir.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

Les femmes ne doivent rien voir qu'à travers le voile de la modestie.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

La pitié est la source la plus féconde de toutes les vertus sociales.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)