Jean de La Bruyère (3)

Les citations de Jean de La Bruyère :

Tout est tentation à qui la craint.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Une femme galante veut qu'on l'aime ; il suffit à une coquette d'être trouvée aimable.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Une femme inconstante est celle qui n'aime plus ; une légère, celle qui déjà en aime un autre ; une volage, celle qui ne sait si elle aime et ce qu'elle aime ; une indifférente, celle qui n'aime rien.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

La femme galante se fait craindre, et la coquette se fait haïr.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Les femmes s'attachent aux hommes par les faveurs qu'elles leur accordent.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

L'harmonie la plus douce est le son de voix de celle que l'on aime.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Les femmes guérissent de leur paresse par la vanité ou par l'amour.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Une femme insensible est celle qui n'a pas encore vu celui qu'elle doit aimer.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Ne pourrait-on point découvrir l'art de se faire aimer de sa femme ?
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

Il y a des gens qui parlent un moment avant d'avoir pensé.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De la société (1688)

De bien des gens il n'y a que le nom qui vaille quelque chose.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, Du mérite (1688)

Un beau visage est le plus beau de tous les spectacles.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

La faveur met l'homme au-dessus de ses égaux, et sa chute au-dessous.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De la cour (1688)

Il n'y a point au monde un si pénible métier que celui de se faire un grand nom.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, Du mérite (1688)

Un homme de mérite n'est jamais incommode par sa vanité.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, Du mérite (1688)

Les femmes accusent les hommes d'être volages ; et les hommes disent qu'elles sont légères.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Du cœur (1688)

À l'esprit chagrin, tout lui est suspect jusqu'aux caresses que lui fait sa maîtresse.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'esprit chagrin (1688)

Lorsqu'on désire, on se rend à discrétion à celui de qui on espère.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

L'esprit chagrin fait que l'on n'est jamais content de personne.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'esprit chagrin (1688)

Les bienséances mettent la perfection, et la raison met les bienséances.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De quelques usages (1688)

Si une femme laide se fait aimer, ce ne peut être qu'éperdument.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Du cœur (1688)

Il faut juger des femmes depuis la chaussure jusqu'à la coiffure.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes (1688)

II y a un goût dans la pure amitié où ne peuvent atteindre ceux qui sont nés médiocres.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Du cœur (1688)

L'amour commence par l'amour, et l'on ne saurait passer de la plus forte amitié qu'à un amour faible.
Jean de La Bruyère ; Les caractères, Du cœur (1688)

Les visites font toujours plaisir, si ce n'est en arrivant, du moins en partant.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De la société (1668)