François Gaston de Lévis (3)

Les citations de François Gaston de Lévis :

On trouve aisées les choses auxquelles les autres réussissent, et que nous avons peur d'entreprendre.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Il y a des vérités si frappantes que l'on croit les reconnaître, quoiqu'on les entende pour la première fois.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La femme n'a de force que dans le cœur, mais l'homme en a aussi dans la tête.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

L'amant passionné peut pardonner une infidélité, mais il ne s'en console point, parce qu'il sait qu'elle diminue nécessairement l'amour de sa maîtresse.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Celui qui promet de bonne foi un éternel amour, et celui qui croit à de pareils serments sont également dupes, l'un de son cœur, l'autre de sa vanité.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Il en est de l'amour comme de ces montagnes en forme de pic dont le sommet n'offre point de lieu de repos ; à peine monté, il faut descendre.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

L'amant jure d'aimer toujours, et change bien vite. L'ami ne jure point, et aime toujours ; mais l'amant et l'ami sont bien souvent la même personne. Ainsi la vie se passe à promettre sans tenir, et à tenir sans promettre.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Si l'injustice pouvait être excusable, elle le serait envers les ennemis de ses amis.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Mes amis, êtes-vous bien sûrs de vous ressouvenir dans dix ans du nom de tous vos amis ?
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La raison n'a point de sexe, mais on le reconnaît dans tout ce qui tient à l'esprit et à la finesse.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Lorsque les écoliers font des dégâts, les instituteurs sont responsables.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

L'orgueil de la naissance serait le plus sot et le plus insupportable de tous, sans l'orgueil des parvenus qui semblent toujours pressés de regagner le temps perdu.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Si la flatterie a ses succès dans le monde, la dignité a sa politique ; mais il n'est pas donné à tout le monde d'user de ce moyen.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

L'homme d'un âge mûr se console de n'être plus jeune, en pensant avec orgueil que l'expérience et la raison l'ont rendu bien plus sage. Trop souvent il a tort ; mais l'amour-propre, qui a donné tant de jouissances dans le printemps de la vie, fait encore le charme de l'automne.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Voyez-vous ces braves qui vont monter à l'assaut, comme ils courent ?... quelle audace ? — Ne vous y trompez pas ; ils n'iraient pas si vite, s'ils n'avaient pas un peu peur. Tel court au danger qui n'oserait l'attendre.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La témérité est si différente du vrai courage, que souvent celui qui s'expose à un danger inutile ne sait pas souffrir avec fermeté.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La vie est en général si triste, que la terre serait bientôt dépeuplée par le suicide, si l'espérance ne retenait les braves, comme la peur arrête les poltrons.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La crainte prend l'homme au berceau, et l'accompagne jusqu'au cercueil.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

De tous les besoins factices, le plus dangereux est celui des émotions.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La bienséance est la pudeur du vice, lorsqu'elle n'est pas la modestie de la vertu.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

La modération trouve encore à glaner dans le champ du bonheur, lorsque les favoris de la fortune semblent avoir tout moissonné.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Le meilleur moyen pour vivre paisiblement est de préférer les plaisirs de l'habitude à ceux du changement.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

L'esprit de domination se montre dès la première enfance, diminue pendant la jeunesse, et ne revient aux vieillards qu'avec la faiblesse.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Les talents sont innés, l'éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

L'éducation n'est que l'exercice raisonné et suivi.
François Gaston de Lévis ; Maximes et réflexions sur différents sujets (1810)

Autre rubrique à découvrir :