Alphonse Karr (3)

Les citations de Alphonse Karr :

L'amour est une fièvre qui a ses accès et sa fin, par la guérison ou la mort du malade.
Alphonse Karr ; Hélène (1890)

L'impolitesse vous coupe la parole et répond avec véhémence à ce que vous n'avez ni dit, ni pensé.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)

L'immobilité est le plus beau mouvement de l'exercice.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)

Les honneurs durables sont ceux qui reculent à mesure que nous avançons.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)

S'il faut respecter le bonheur des autres, il faut également traiter le sien avec délicatesse.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)

Un mensonge qui nous plaît est la plus évidente des vérités.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

Les vieillards sont des amis qui s'en vont, il faut au moins les reconduire poliment.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

L'oisiveté, les plaisirs et la vanité conduisent à l'indigence.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

Les avares sont des citernes ; ils amassent les richesses, et rendent leurs fils prodigues.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

Il y aura toujours des coquins, des traîtres, des avares, des égoïstes.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

La richesse engendre l'oisiveté.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

La mendicité est la plaie de la pauvreté.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

Rien n'arrive dans la vie ni comme on le craint, ni comme on l'espère.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

L'erreur a ses martyrs comme la vérité.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

La vérité est le nom que les plus forts donnent à leur opinion.
Alphonse Karr ; Mélanges philosophiques (1858)

Un service qu'on rend est une dette qu'on contracte.
Alphonse Karr ; Une poignée de vérités (1858)

Un excellent jardinier est l'égal d'un excellent poète.
Alphonse Karr ; Les guêpes (1843)

N'ayez pas de voisins si vous voulez vivre en paix avec eux.
Alphonse Karr ; La soupe au caillou (1884)

Si l'on veut gagner sa vie, il suffit de travailler ; si l'on veut devenir riche, il faut trouver autre chose.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)

Un voyage prouve moins de désir du pays où l'on va que d'ennui du pays que l'on quitte.
Alphonse Karr ; Le chemin le plus court (1836)

On ne voyage pas pour voyager mais pour avoir voyagé.
Alphonse Karr ; Le chemin le plus court (1836)

L'incertitude est le pire de tous les maux jusqu'au moment où la réalité vient nous faire regretter l'incertitude.
Alphonse Karr ; Am Rauchen (1842)

Chaque homme possède trois caractères : Celui qu'il montre, celui qu'il a, celui qu'il croit avoir.
Alphonse Karr ; Un voyage autour de mon jardin (1845)

La pitié pour les assassins ne doit pas l'emporter sur la pitié pour les assassinés.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)

En politique, le crime de la veille est souvent la vertu du lendemain.
Alphonse Karr ; Les nouvelles guêpes (1853)