Les proverbes et adages malgaches (2)

Les meilleurs proverbes de Madagascar :

Mieux vaut aller doucement et toucher à bon port que de sauter et se casser la jambe.
Proverbe malgache ; Les proverbes malgaches en dialecte masikoro (1996)

Pour un bon voisinage, regarde ce qui se passe chez toi, et non pas chez tes voisins.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Père et mère qui sont loin, n'entendent pas les pleurs et les cris de leur enfant.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le secret le mieux gardé est celui que tu gardes au fond de ton coeur.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le chagrin est un secret intime, on ne le révèle qu'à un ami fidèle.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le médisant est comme un caïman affamé aux aguets, qui attend la moindre occasion pour agir.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

La patience vaut mieux que la hâte, et cela en toute chose.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Mieux vaut encourir la colère du roi que provoquer la colère du peuple.
Proverbe malgache ; Le guide de la sagesse africaine (1999)

Un noble déchu ne souffre pas qu'un roturier de talent soit honoré.
Proverbe malgache ; Le guide de la sagesse africaine (1999)

Le mal est pareil à une égratignure faite en se grattant, le regret vient s'y ajouter.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

N'ayez pas la bouche louangeuse à la saison des pluies, si elle doit être médisante en saison sèche.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Mieux vaut un fainéant mort qu'une goutte d'eau qui se perd dans le désert.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Traite un fou de chat sauvage, il se mettra à voler des poules.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le chagrin est comme le riz en réserve, chaque jour il diminue d'une petite mesure.
Proverbe malgache ; Le guide de la sagesse africaine (1999)

Le chagrin est comme un trésor, on ne le dévoile qu'à ses amis intimes.
Proverbe malgache ; Le guide de la sagesse africaine (1999)

Le méchant désire les ténèbres, mais les ténèbres font de lui un aveugle.
Proverbe malgache ; Le guide de la sagesse africaine (1999)

L'abeille est la douceur du miel et l'aiguillon qui pique.
Proverbe malgache ; Le guide de la sagesse africaine (1999)

L'amour est comme un jeune plant de riz, il pousse là où on le replante.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le mariage n'est pas attaché par un nœud serré mais par un nœud coulant.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Qui se tait n'est jamais vaincu.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

La vérité est comme la canne à sucre : même si on la mâche longtemps, elle reste sucrée.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le manioc amer et tendre, on le mange à cause de sa tendresse.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Tout mari qui aime son épouse doit veiller sur ses beaux-parents pour les aider.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Les parents sont la peau, et la femme n'est qu'un vêtement.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le chagrin ressemble à un silo à riz : si l'on en retire une mesure tous les jours, il finira par se vider.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Le mensonge est comme le sable : il est doux quand on s'y couche, mais dur quand on se lève.
Proverbe malgache ; Les proverbes et adages malgaches (1915)

Qui dissipe ses biens n'a plus qu'à mendier.
Proverbe malgache ; Le livre de la sagesse malgache (1967)

Dans le mariage, s'il n'y a pas entente et complicité entre époux, il n'en reste que le nom.
Proverbe malgache ; Le livre de la sagesse malgache (1967)

Qui a le verbe haut, mais peu de courage, est semblable au chien qui aboie mais qui ne mord pas.
Proverbe malgache ; Le livre de la sagesse malgache (1967)

La méfiance et le soupçon excluent l'amitié.
Proverbe malgache ; Le livre de la sagesse malgache (1967)