Les proverbes et adages berbères (2)

Les meilleurs proverbes des Berbères :

La chance brise les pierres.
Proverbe berbère ; Les proverbes et dictons berbères (1876)

Eloigne-toi des tiens : mieux vaut se plaindre à eux que se plaindre d'eux.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

Le prêt est une perte ; prêter, c'est perdre.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

Méfies-toi de la rivière qui est trop calme.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

Tu es esclave du mot que tu as prononcé, tu es maître de celui qui reste en toi.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

La fiancée s'est mariée, les bergers meurent d'ennui.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Les mulets vont, et les chemins racontent.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Avec une épouse, une maison tient bon ; avec deux épouses, elle a besoin d'appuis ; avec trois épouses, elle est en butte à tous les malheurs.
Proverbe berbère ; Les proverbes et sentences des Berbères (1984)

Ton secret c'est ton sang ; si tu le donnes entièrement, tu meurs.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

Un procès se traite assis, et non debout.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Un discours succinct est apaisant, s'il est long, il dégénère.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Une belle fille est comme une aiguillée de soie.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

La mort nous guette tous, nulle part où s'enfuir.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Si tu vois deux personnes ensemble, dis-toi que l'une en impose à l'autre
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Le silence embellit la bouche.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Un arabe suffit à remplir le marché.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

La robe plaît à qui la porte, et non pas à celui qui la voit.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

La jeunesse enfante pour la vieillesse.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

Le monde est comme une maison à deux portes : tu rentres par-ci, et tu sors par-là.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Le temps enfante sans étalon.
Proverbe berbère ; Les proverbes inédits des vieilles femmes marocaines (1932)

Si tu as de nombreuses richesses donne ton bien ; si tu possèdes peu, donne ton coeur.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)

Suis l'honnête homme, tu prendras de ses qualités ; suis le méchant, tu prendras de sa malfaisance.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Qui décide de faire le Ramadan se résigne à avoir faim et soif.
Proverbe berbère ; Les proverbes et dictons des Berbères (1997)

Les tiens doivent te défendre, comme tu dois les défendre.
Proverbe berbère ; Les proverbes et dictons des Berbères (1997)

Un cheval libre coûte cent, un cheval attaché coûte deux cents.
Proverbe berbère ; Les proverbes et dictons des Berbères (1997)

Si on doit lever le camp le matin, il faut attacher les poules la veille au soir.
Proverbe berbère ; Les proverbes et dictons des Berbères (1997)

La blessure creuse mais guérit, la parole blessante ne cesse de creuser.
Proverbe berbère ; Les proverbes et dictons berbères (1876)

L'homme n'est que poussière, et retournera en poussière.
Proverbe berbère ; Les proverbes berbères de Kabylie (1996)

Qui n'est pas maître de sa langue aura à s'en repentir.
Proverbe berbère ; Les proverbes et adages du Maghreb (1956)

Il n'est bon de parler qu'avec ceux qui comprennent.
Proverbe berbère ; Les proverbes et locutions berbères (1835)