Les citations et pensées sur supporter.

Les aphorismes et axiomes sur le verbe supporter :

La vie n'est pas bonne à grand-chose. Nous ne la supportons que par la force d'un instinct presque invincible que la nature nous a donné. Elle a ajouté à cet instinct le fond de la boîte de Pandore, l'espérance.
Citation de Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

Un retour sur nous-mêmes devrait nous faire supporter avec plus de patience les sottises des gens.
Citation de François Gaston de Lévis ; Les maximes et pensées (1812)

Supporter les maux avec fermeté, et goûter les biens dans toute leur étendue ; jouir de la vie en pensant à la mort, voilà à quoi se réduit toute la science du bonheur temporel.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Il faut supporter patiemment ce qui n'a point de remèdes.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Il faut être très patient pour supporter un sot ne serait-ce qu'un moment.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

La vertu n'est pas une garantie de bonheur, mais elle allège les peines en donnant la force de les supporter.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées (1861)

Une affection n'est solide que lorsqu'elle peut supporter les orages, et survivre aux refroidissements et aux vivacités.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 mars 1870.

Quel cœur pusillanime, et plein de défaillance, le cœur qui ne sait pas supporter l'indigence.
Citation de Publilius Syrus ; Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Supportez les humeurs et les défauts d'autrui, et soyez des malheureux le plus solide appui.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

On supporte bien plus aisément la honte que le déplaisir.
Citation de Plaute ; Pseudolus - IIe s. av. J.-C.

L'important n'est pas ce qu'on supporte, mais la façon de le supporter.
Citation de Sénèque ; La vie heureuse - Vers 58 ap. J.-C.

Tel s'affole d'un rien qui supporte stoïquement les plus grands malheurs.
Citation de Pierre Reverdy ; Le gant de crin (1927)

Autres citations et pensées à découvrir :