Gabriel Meurier.

Les meilleures citations de Gabriel Meurier :

Le jeu, la nuit, le lit, le feu, ne se contentent jamais de peu.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Un proverbe est quelquefois meilleur que deux bons avis.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Bien nourrir fait dormir, et bien vivre bien mourir.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À chaque pot son couvercle.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À toute heure, chien pisse et femme pleure.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À conseil de fou, cloche de bois.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À dure enclume, marteau de plume.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À tout seigneur, tout honneur.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À chaque jour son soir.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Le temps qui s'écoule et fuit n'épargne personne.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À bon entendeur, peu de paroles.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Jeune homme en sa croissance, a un loup en la panse.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Abondance est voisine d'arrogance.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Ami vaut mieux qu'argent et or.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À l'emprunt cousin germain, au rendre fils de putain.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Assiduité achemine facilité.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Aux petits sacs sont les meilleurs épices.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Il n'est orgueil que de sot revêtu.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Bon temps et bonne vie, père et mère oublient.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Sentiments d'amour ne durent pas toujours.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Sotte en son âme, telle est souvent la femme.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Qui veut aimer et n'est aimé, il est d'amour mal assigné.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Aide au bon, empêchement au méchant.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À question sotte, réponse sotte.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Les paroles ne sont que vent, à qui trop souvent ment.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)