Francis Bacon (3)

Les citations de Francis Bacon :

Le sentier qui mène aux honneurs est escarpé, le séjour glissant, la chute rapide.
Francis Bacon ; De dignitate et augmentis scientiarum (1605)
La jeunesse est le champ du repentir.
Francis Bacon ; De dignitate et augmentis scientiarum (1605)
La pire tyrannie est celle qui met la loi sur le chevalet.
Francis Bacon ; De dignitate et augmentis scientiarum (1605)
Quand on est jeune il n'est pas encore temps de se marier ; quand on est vieux, il est trop tard.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Les femmes sont les maîtresses des jeunes gens, et les compagnes des vieux fortunés.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Le célibat, c'est l'amour de l'indépendance.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Qui veut trop tôt saisir la certitude finira par le doute.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Qui commence par la certitude finit bien souvent par le doute.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Qui sait suspendre son jugement et douter arrivera à la certitude.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La certitude est la première dignité des lois.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Dans tous les partis, il y a des gens qui font du bruit et du mal, sans y rien gagner
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Rien n'égare et ne retarde comme la présomption, qui donne à tout un air de certitude.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Quelques hommes suivent la fortune, les autres la mènent.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Douter est le meilleur secret pour apprendre.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Il faut bien s'arrêter quand on ne sait pas où aller.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Sans bonté, l'homme est un être inquiet, misérable, funeste à la terre et à lui-même.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Tout homme ne mourra point sans avoir essuyé dans sa vie quelques revers.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'amour n'est jamais grand s'il n'est point vertueux.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La plaisanterie sert souvent de véhicule à la vérité.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Toute beauté remarquable a quelque bizarrerie dans ses proportions.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
On ne tend point perpétuellement des pièges sans y tomber soi-même tôt ou tard.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
La lâcheté se couvre sous le bouclier de la douceur, et l'indolence sous le voile de la modestie.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'amour-propre est plus habile à cacher nos défauts qu'à montrer nos vertus.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Le meilleur moyen d'entretenir la paix, c'est d'être toujours prêt à faire la guerre.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'amitié ne règne qu'entre des égaux.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'amour a tous les charmes d'une sirène et les transports d'une furie.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'amitié augmente la joie au double, et diminue les chagrins de la moitié.
Francis Bacon ; Les essais (1625)

Autre rubrique à découvrir :