Charles Pinot Duclos.

Les pensées et citations de Charles Pinot Duclos :

La politesse d'usage n'est qu'un jargon fade, plein d'expressions exagérées, aussi vides de sens que de sentiment.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Les services doivent se juger moins par l'avantage qu'en retire celui qui est obligé que par le sacrifice que fait celui qui oblige.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Pour rendre meilleur les hommes, il ne faut que les éclairer.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Le mépris n'est que le langage de la jalousie, de la haine et de l'estime voilées par l'orgueil.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
La colère est une haine passagère, la haine est une colère suivie.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Il n'y a rien de plus difficile à perdre que la force de l'habitude.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
La réflexion est peu pour l'homme médiocre, mais elle prévient les fautes de l'homme supérieur.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Il est rare que le bienfait tombe sur le besoin.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
On n'est pas toujours obligé d'avoir ses parents pour amis.
Charles Pinot Duclos ; Confessions du comte de *** (1742)
L'honneur qui se vend, si peu qu'on en donne, est toujours payé plus qu'il ne vaut.
Charles Pinot Duclos ; Mémoires secrets sur le règne de Louis XIV (1791)
On n'est jamais sûr de ceux qui se vendent.
Charles Pinot Duclos ; La régence et le règne de Louis XV (1791)
Rien n'est si persuasif que l'exemple.
Charles Pinot Duclos ; Histoire de Louis XI (1745)
Quelqu'aveugle que soit l'amour-propre, on connaît bientôt ses défauts quand l'intérêt s'en mêle.
Charles Pinot Duclos ; Acajou et Zirphile (1744)
Le plaisir n'est qu'une situation, le bonheur est un état.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)

Autre rubrique à découvrir :