Anatole France (3)

Les proverbes et citations de Anatole France :

Être aimable, rien n'est plus utile.
Anatole France ; Le crime de Sylvestre Bonnard (1881)

Nul ne peut éviter sa destinée.
Anatole France ; Le crime de Sylvestre Bonnard (1881)

J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence.
Anatole France ; Le crime de Sylvestre Bonnard (1881)

L'homme vertueux et éclairé jouira de toutes les félicités.
Anatole France ; L'étui de nacre (1892)

Dans l'instinct est la seule vérité.
Anatole France ; Pierre Nozière (1899)

Exécrable pratique de l'aumône ! Pitié barbare de l'élémosyne !
Anatole France ; Monsieur Bergeret à Paris (1901)

L'aumône avilit celui qui la reçoit, et celui qui la fait.
Anatole France ; Monsieur Bergeret à Paris (1901)

Vivre sans illusions, c'est le secret du bonheur.
Anatole France ; Monsieur Bergeret à Paris (1901)

La raison est ce qui effraie le plus chez un fou.
Anatole France ; Monsieur Bergeret à Paris (1901)

La charité du pauvre, c'est de vouloir du bien au riche.
Anatole France ; Monsieur Bergeret à Paris (1901)

Il faut douter du doute.
Anatole France ; Revue politique et littéraire (1889)

Les morts se prêtent aux réconciliations avec une extrême facilité.
Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)

Seuls le désir et l'oisiveté nous rendent tristes.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)

On appelle gens de bien ceux qui font comme les autres.
Anatole France ; L'affaire Crainquebille (1901)

Il faut renoncer à savoir, mais il ne faut pas renoncer à juger.
Anatole France ; L'affaire Crainquebille (1901)

Qui a trahi la foi conjugale est capable des plus grands crimes, tels que le meurtre.
Anatole France ; La Rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

Je ne serai jamais cocu, ma femme est trop laide.
Anatole France ; La Rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

Une femme sans poitrine, c'est un lit sans oreillers.
Anatole France ; La Rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

Il n'est pas d'amour qui résiste à l'absence.
Anatole France ; La Rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

La curiosité excite le désir plus encore que le souvenir du plaisir.
Anatole France ; La Rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)

Une femme ne cède à l'amour-passion qu'à l'âge où la solitude n'effraye plus.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)

Il n'y a que les égoïstes qui aiment vraiment les femmes.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)

Un penchant des Français est de toujours croire qu'on plaisante.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)

Les grandes œuvres de ce monde ont toujours été accomplies par des fous.
Anatole France ; Le Lys rouge (1894)