William Shakespeare (2)

Les citations de William Shakespeare :

Trop plein d'ivresse un cœur joyeux déborde en larmes d'allégresse.
William Shakespeare ; Macbeth (1605)

Le sommeil est le baume des âmes blessées.
William Shakespeare ; Macbeth (1605)

La vertu reste toujours inébranlable, même quand le vice la courtise sous une forme céleste.
William Shakespeare ; Hamlet (1603)

Garde-toi d'entrer dans une querelle.
William Shakespeare ; Hamlet (1603)

Sois familier, mais nullement vulgaire.
William Shakespeare ; Hamlet (1603)

La vertu même n'échappe pas aux coups de la calomnie.
William Shakespeare ; Hamlet (1603)

Heureuses celles qui peuvent maîtriser assez leur sang pour soutenir la vie de vestales, mais plus heureuse est sur la terre la rose cueillie, que celle qui, se flétrissant sur son épine vierge, croît, vit et meurt isolée dans un triste et froid bonheur.
William Shakespeare ; Le songe d'une nuit d'été (1595)

En vérité, bientôt le rôle qui siéra le mieux à l'esprit sera le silence, et il n'y aura plus que les perroquets qu'on pourra louer de parler.
William Shakespeare ; Le marchand de Venise (1595)

Plût au ciel que les biens, les charges, les dignités ne fussent pas enlevés par la corruption, et que le pur et brillant honneur ne s'acquît jamais que par les vertus de celui qui en est revêtu ! que de gens qui sont nus seraient couverts ! que d'autres qui commandent seraient commandés ! que de grains de bassesse à séparer de la vraie semence d'honneur ! que l'on retrouverait d'hommes cachés sous le chaume et sous les ruines du temps, et auxquels on devrait rendre leur premier éclat !
William Shakespeare ; Le marchand de Venise (1595)

Une méchante âme qui produit un témoignage sacré ressemble à un scélérat qui a le sourire sur les lèvres, et à une belle pomme dont le cœur est pourri.
William Shakespeare ; Le marchand de Venise (1595)

Le meilleur prédicateur est celui qui se conforme à ses sermons.
William Shakespeare ; Le marchand de Venise (1595)

L'homme, par un instinct qui tient de la divinité, pressent les malheurs qui sont prêts à lui arriver ; comme nous voyons l'eau s'enfler à l'approche d'une violente tempête.
William Shakespeare ; Richard III (1592)

C'est une dangereuse chose que la conscience ! elle rend tout le monde poltron. Un homme ne peut pas voler qu'elle ne l'accuse ; un homme ne peut jurer dans un besoin qu'elle ne le gourmande ; un homme ne peut séduire la femme de son voisin qu'elle ne le trahisse. C'est une espèce de lutin au front timide et toujours prêt à rougir qui se révolte dans notre sein. Elle vous suscite mille obstacles à vos projets. Elle réduit à la mendicité celui qui l'écoute ; aussi est-elle bannie de toutes les villes et cités comme un ennemi pernicieux ; et tout homme qui veut vivre à son aise fait ses efforts pour ne s'en rapporter qu'à soi, et se passer d'elle.
William Shakespeare ; Richard III (1592)

Une nouvelle noblesse est comme une monnaie dont l'empreinte est toute fraîche, et qui commence à peine à avoir cours.
William Shakespeare ; Richard III (1592)

Ceux qui sont sur la cime des grandeurs ne sont renversés que par des secousses violentes et redoublées, mais s'ils tombent, ils se brisent en pièces.
William Shakespeare ; Richard III (1592)

Le conseil d'un ami sage est la mort de plusieurs ennemis.
William Shakespeare ; Henri VI (1591)

Une pierre est bientôt trouvée pour lapider un malheureux.
William Shakespeare ; Henri VI (1591)

Toujours quelque dose de bien repose dans le sein du mal même, si les hommes se donnaient la peine de l'y chercher. Un ennemi est pour nous une sorte de conscience extérieure qui nous conseille et nous recommande fortement notre devoir. C'est ainsi que l'on peut cueillir quelques gouttes de miel sur la ronce la plus sauvage, et faire servir l'enfer même à nous prêcher la vertu.
William Shakespeare ; Henri V (1599)

Quand la douceur et la cruauté se disputent un royaume, c'est la douceur qui gagne le prix.
William Shakespeare ; Henri V (1599)

Les injures empêchent le sommeil, et de là vient que la tête est en délire.
William Shakespeare ; La comédie des erreurs (1594)

Les clameurs d'une femme jalouse sont un poison plus mortel que la morsure d'un chien enragé.
William Shakespeare ; La comédie des erreurs (1594)

Le doux sommeil se plaît mieux dans la chaumière enfumée du pauvre.
William Shakespeare ; Henri IV (1597)

L'homme inutile peut dormir, tandis que l'homme de courage est appelé partout.
William Shakespeare ; Henri IV (1597)

L'homme ne peut pas plus séparer la vieillesse de l'avarice qu'il ne peut chasser l'amour d'un corps jeune et vigoureux.
William Shakespeare ; Henri IV (1597)

La reconnaissance est un noble et digne salaire pour les âmes généreuses.
William Shakespeare ; Titus Andronicus (1589)