Jean-Jacques Rousseau

Biographie :

Jean-Jacques Rousseau

Écrivain, musicien et philosophe né le 28 juin 1712 à Genève, Jean-Jacques Rousseau est mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville dans le département de l'Oise. Baptisé le 4 juillet à la cathédrale Saint-Pierre, il perd sa mère qui meurt de fièvre puerpérale trois jours plus tard. Considéré comme le plus éloquent écrivain de langue française du XVIIIe siècle, il meurt à l'âge de 66 ans d'un accident vasculaire cérébral. Rousseau repose au Panthéon de Paris.

Les 149 citations de Jean-Jacques Rousseau :

L'attachement peut se passer de retour, jamais l'amitié. Elle est un échange, un contrat comme les autres ; mais elle est le plus saint de tous. Le mot d'ami n'a point d'autre corrélatif que lui-même. Tout homme qui n'est pas l'ami de son ami est très sûrement un fourbe ; car ce n'est qu'en rendant ou feignant de rendre l'amitié qu'on peut l'obtenir.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Tant que le luxe régnera chez un peuple, la cupidité régnera dans les cœurs.
Jean-Jacques Rousseau ; Les confessions (1765-1770)

Le charme de l'illusion dure autant que la passion qui le cause.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie, ou La nouvelle Héloïse (1761)

On peut repousser des coups portés par des mains ennemies, mais quand on voit parmi les assassins son ami le poignard à la main, il ne reste qu'à s'envelopper la tête.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Un des écueils contre lequel la justice fait souvent naufrage, c'est la prévention. Les grands, surtout, ne donnent que trop souvent dans cet écueil.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Le sentiment de la pitié dort dans le cœur de l'homme jusqu'à ce que le cri de la douleur vienne le réveiller. C'est surtout quand nous sommes devenus des objets pitoyables que nous sommes aussi émus de pitié pour les misérables.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Une âme saine peut donner du goût à des occupations communes, comme la santé du corps fait trouver bons les aliments les plus simples.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie, ou La nouvelle Héloïse (1761)

Les consolations indiscrètes ne font qu'aigrir les violentes afflictions. L'indifférence et la froideur trouvent aisément des paroles, mais la tristesse et le silence sont alors le vrai langage de l'amitié.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

La vulgaire coquetterie est bonne pour ceux à qui l'on ne veut que plaire.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Si la vie est courte pour le plaisir, qu'elle est longue pour la vertu !
Jean-Jacques Rousseau ; Julie, ou La nouvelle Héloïse (1761)

On n'a besoin que de soi pour réprimer ses penchants ; on a quelquefois besoin d'autrui pour discerner ceux qu'il est permis de suivre, c'est à quoi sert l'amitié d'un homme sage qui voit pour nous, sous un autre point de vue, les causes que nous avons intérêt de bien connaître.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Le bonheur dans le mariage dépend de tant de convenances, que c'est une folie de les vouloir toutes rassembler. Il faut d'abord s'assurer des plus importantes : quand les autres s'y trouvent, on s'en prévaut ; quand elles manquent, on s'en passe.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

L'espérance est le songe d'un homme éveillé, c'est le pavot qui endort peines, c'est une jeune étourdie qui n'a que de l'imagination sans jugement, et qui croit tout ce qu'on lui dit, pourvu qu'il lui plaise.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Les passions aident à supporter les tourments qu'elles procurent, elles tiennent l'espérance à côté du désir.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Rien n'a tant de poids sur le cœur humain que la voix de l'amitié bien reconnue ; car on sait qu'elle ne nous parle jamais que pour notre intérêt. On peut croire qu'un ami se trompe ; mais non qu'il veuille nous tromper. Quelquefois on résiste à ses conseils, mais jamais on ne les méprise.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

On étouffe les grandes passions, rarement on les épure.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

L'homme ne peut faire son bonheur qu'en travaillant à celui des autres.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Les paresseux passent leur vie à ne rien faire, et ne s'ennuient jamais.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Qui a souffert lui-même c'est ce que veut dire souffrir.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Les hommes ne sont naturellement, ni rois, ni grands, ni courtisans, ni riches ; tous sont nés nus et pauvres, tous sont sujets aux misères de la vie, aux chagrins, aux maux, aux besoins, aux douleurs de toute espèce, enfin tous sont condamnés à la mort.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Un honnête homme n'aura jamais de meilleur ami que sa femme.
Jean-Jacques Rousseau ; Julie, ou La nouvelle Héloïse (1761)

J'ai trop souffert en cette vie pour n'en pas attendre une autre.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

La vanité de l'homme est la source de ses plus grandes peines, et il n'y a personne de si parfait et de si fêté à qui elle ne donne plus de chagrins que de plaisirs. Si jamais la vanité fit quelque heureux sur la terre, à coup sûr, cet heureux-là n'était qu'un sot !
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Louer quelqu'un en face, à moins que ce ne soit sa maîtresse, qu'est-ce faire autre chose, sinon le taxer de vanité ?
Jean-Jacques Rousseau ; Julie, ou La nouvelle Héloïse (1761)

Toujours pleins de leurs projets, les hommes voient à regret l'intervalle qui les en sépare. L'un voudrait être à demain, l'autre au mois prochain, l'autre à dix ans de là, mais nul ne veut vivre aujourd'hui.
Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)