Anne Barratin (3)

Les citations de Anne Barratin :

On commence à partager quand on aime, pour offrir ensuite sa part avec amour.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La clarté est à l'intelligence ce que la lumière est au logement.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Il y a des intelligences broussailles, les belles fleurs n'y poussent pas.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Il est des intelligences plates comme des pays plats.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Il est des intelligences qui se plaquent comme des vernis.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Certaines clémences sont comme certaines patiences, pleines de menaces.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On sent souvent dans la patience gigoter l'impatience, comme l'enfant dans ses langes.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Souffrir ne nous apprend pas toujours à être patient, mais nous apprend à estimer la patience.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'impatience ne fait gagner que le diable.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La patience ne meurt pas toujours de mort subite : souvent aussi elle est longtemps malade avant de mourir.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le cœur doit être l'élève de la raison.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Les préjugés sont des sottises héréditaires.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La vraie reconnaissance se passe du don ; l'intention lui suffit.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le souhait est plus patient que le désir.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le silence dans la souffrance, c'est l'homme fort ; la sérénité dans la souffrance, c'est le saint.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Ah ! le bonheur des amis, quelle jolie vague bleue, sur le cœur !
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La raison dans la générosité est une dure obligation.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

L'amitié n'est pas un soleil, c'est une jolie lune qui éclaire surtout le soir de la vie.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le souvenir a besoin de mélancolie pour avoir tout son parfum.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Ceux qui luttent vivent ; les autres se promènent dans la vie.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Les vieux ne peuvent s'embellir que par l'oubli d'eux-mêmes.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Ce qu'on ne peut pas reprocher à la souffrance, c'est le manque de variété.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le temps bâille au plaisir et sourit au travail.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le bonheur nous flatte, malgré notre modestie.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Donnez à votre générosité un petit air de bonheur, il en doublera le prix.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)