Les citations et aphorismes sur la volupté.

Les aphorismes et axiomes sur le mot volupté :

La volupté est plus difficile à vaincre que l'infortune.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Les voyages de Codrus (1788)

Le premier mouvement une fois communiqué aux passions, la volupté n'approche plus seulement d'elles à découvert ; mais plus dangereuse, elle s'avance dans le silence de la nuit, elle présente à l'âme égarée des armes terribles dont elle se blessera elle-même.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Le discours sur l'éducation des femmes (1777)

Toute volupté amollit le corps et l'esprit, on ne doit proposer à la jeunesse d'autre plaisir que celui d'être invincible par la vertu.
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

Le plaisir s'avilit, si le sentiment ne l'accompagne pas, et, séparée de la délicatesse, la volupté perd ses charmes les plus touchants.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 février 1870.

La seule volupté vraie c'est la volupté du sacrifice, se sacrifier pour ce qu'on aime.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1868.

Il y a des voluptés amères dans une conscience qui chérit son fardeau.
Citation de Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)

La volupté excessive agrandit le cœur, le dévaste et l'oblige à la dureté.
Citation de Georges Bataille ; Le coupable (1943)

La molle volupté finit toujours par nuire, à qui s'est laissé prendre au miel de son sourire.
Citation de Publilius Syrus ; Les sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

La volupté n'est que le baiser de la mort, le piège éternel où tombent les créatures fragiles.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1868.

Malgré l'absence, les privations, les alarmes, malgré le désespoir même, les puissants élancements de deux cœurs l'un vers l'autre ont toujours une volupté secrète ignorée des âmes tranquilles. C'est un des miracles de l'amour de nous faire trouver du plaisir à souffrir ; et de vrais amants regarderaient comme le pire des malheurs un état d'indifférence et d'oubli, qui leur ôterait tout le sentiment de leurs peines.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Esprit, maximes et principes (1764)

Autres citations à découvrir :