Stendhal.

Les proverbes et citations de Stendhal :

Une admiration très vive rend la plus petite espérance décisive.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Un homme généreux comble une jeune fille malheureuse des bienfaits les plus délicats.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Je tremble toujours de n'avoir écrit qu'un soupir, quand je crois avoir noté une vérité.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Un seul sourire peut mettre un amant au comble du bonheur.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les femmes préfèrent les émotions à la raison.
Stendhal ; De l'amour (1822)

L'amour est de tous les âges.
Stendhal ; De l'amour (1822)

L'amour est comme la fièvre, il naît et s'éteint sans que la volonté y ait la moindre part.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Le plus petit étonnement peut amener une petite admiration.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Un homme passionné voit toutes les perfections dans ce qu'il aime.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Posséder n'est rien, c'est jouir qui fait tout.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il n'y a qu'une loi en sentiment, c'est de faire le bonheur de ce qu'on aime.
Stendhal ; Journal (1801-1823)

Les sots sont en plus grand nombre que les gens d'esprit.
Stendhal ; Journal (1801-1823)

Plus un homme est sot, plus il est de niveau avec le monde.
Stendhal ; Journal (1801-1823)

L'amour est la seule passion qui se paye d'une monnaie qu'elle fabrique elle-même.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La pruderie est une espèce d'avarice, la pire de toutes.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les plaisirs de l'amour sont toujours en proportion de la crainte.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée.
Stendhal ; Le rouge et le noir (1830)

Ce n'est pas tant d'être riche qui fait le bonheur, c'est de le devenir.
Stendhal ; La vie de Rossini (1823)

Une résolution forte change le plus extrême malheur en un état supportable.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Puisque la mort est inévitable, oublions-la.
Stendhal ; La vie de Rossini (1823)

Les femmes extrêmement belles étonnent moins le second jour.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les femmes, on les flatte à vingt ans, on les abandonne à quarante.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Pour un amant, il n'est plus d'ami.
Stendhal ; De l'amour (1822)

On peut connaître tout, excepté soi-même.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Autre rubrique à découvrir :